Menu

eac_jobculture_2016c


Interme recrute un h/f infirmier de mediation coordination santé – référent santé mentale – Rhône

Emploi culturel : description de l’entreprise et de ses activités

mer, 2016-08-31
0
MISSIONS ET PROFIL
DEFINITION DE POSTE
 
 1 – Accompagner vers le soin les résidents logés en résidences Adoma ou Aralis, en situation de  vulnérabilité et d’isolement, et ce quelque soit leur âge ou leur pathologie ; un travail de médiation de proximité selon une démarche de « l’aller-vers » et dans une approche globale des situations, et qui peut s’inscrire dans la durée ;
2 –  Assurer une interface et une coordination avec et entre les professionnels des champs médicaux et médico-sociaux, et diverses institutions et dispositifs de droit commun (réseaux territorialisés) et tout particulièrement une coordination avec et entre les partenaires du secteur de la psychiatrie de l’ARHM  principalement mais aussi du Vinatier  et du CH St-Cyr ;
3 –  Contribuer à la réalisation d’actions de prévention et de promotion de la santé ;
4 – Participer à toute instance de travail inter-institutionnel existant sur les territoires d’intervention
 
La méthode de travail relève du soin relationnel (pas de prises en charge thérapeutiques)
 
LIEU D’EXERCICE
 
Lors du CDD : pension de famille Baudelaire – 14 rue de la Commune de Paris – Vénissieux.
 
Lors du CDI à temps plein : En transversal sur l’agglomération Lyonnaise + Villefranche/S ciblant plus spécifiquement une quinzaine de résidences sociales Adoma et Aralis – dont la pension de famille Adoma de Vénissieux, sur une moyenne d’une journée par semaine.
 
Le poste est exercé en complémentarité avec deux autres infirmiers référents santé mentale travaillant à plein temps sur d’autres périmètres ; et en articulation avec les autres membres de l’équipe et notamment la psychologue (voir plus bas).
 
La base administrative du poste en CDI est située sur une résidence sociale Adoma à Villeurbanne, rue Frédéric  Fays.
 
ANCRAGE INSTITUTIONNEL
 
Le Réseau Intermed, association loi 1901.
 
ANCRAGE INSTITUTIONNEL AU SEIN DE L’ARHM
 
Rattachement statutaire :
                Direction Centrale des Soins
 
Rattachement hiérarchique :  Cadre supérieure de santé
 
LIAISON HIERARCHIQUE DANS LE CADRE DE LA MISE A DISPOSITION
 
Référente, Direction d’Intermed (Catherine DELCROIX-HOWELL)
Chef de service Intermed (Fabienne DIEBOLD)
 
RELATIONS PROFESSIONNELLES les plus fréquentes
 
–  Au niveau d’Intermed :   L’ensemble de l’équipe Intermed du Rhône constitué de :
* 9 infirmiers (8.5 ETP) positionnés en territoires (4.5 ETP) ou en transversal (1 référent gérontologie et 2 autres référents santé mentale)  * une psychologue clinicienne (1 ETP)
 
–  Au niveau des bailleurs  :   
Les responsables de résidences Adoma et Aralis et de la pension de famille Adoma
Les responsables insertion sociale Adoma (RIS)
Les intervenants sociaux Aralis.
 
–  Au niveau inter-partenarial :     Tous les professionnels de droit commun :
*  dans le champ sanitaire, la médecine de ville notamment ainsi que l’ensemble des partenaires des différents secteurs de la  psychiatrie et tout particulièrement les Equipes de l’ARHM  (CH et CMP) voire également d’autres centres hospitaliers (généraux, ou spécialisés : Vinatier et St-Cyr) ;
*   les acteurs sociaux et médico-sociaux et dispositifs à  mobiliser dans le cadre de la mission de médiation-coordination santé.
 
Mission :
ACTIVITES PRINCIPALES
 
L’Infirmier(e) spécialisé(e) en psychiatrie, aguerri(e) aux problématiques de santé mentale (pathologies psychiatriques souffrances psychiques,…) et aux questions de santé publique, exerce sa mission sur saisine :
– des équipes Adoma ou Aralis (responsables de résidence et de pensions de famille, intervenants sociaux internes, voire ouvrier de maintenance) ;
– de ses collègues Intermed ;
– de professionnels des champs sanitaire, social et médico-social,
– de résidents (demande d’aide personnelle ou pour un voisin.)
 
Il/elle établit ses stratégies d’intervention en concertation avec ses collègues référents santé mentale, en lien avec les  infirmiers médiateurs territoriaux  et la psychologue d’Intermed
 
Il/elle établit ses stratégies d’intervention en équipe et autant que de besoin, après avis de la coordinatrice, chef de service d’Intermed.
 
Dans les limites du secret professionnel, il /elle établit des articulations professionnelles efficaces avec les responsables de résidences et les intervenants sociaux ou RIS.
 
1- Établir l’analyse des besoins des résidents
Objectifs opérationnels :
–              Assurer une fonction de médiation fondée sur une présence de proximité, une démarche de « l’aller vers » au plus près des résidents sur leur lieu de vie, et une démarche de recherche de l’adhésion puis d’accompagnement des personnes les plus vulnérables vers le soin et l’attention à leur santé.  Il/elle n’effectue pas de soins infirmiers ;
–              Repérer et analyser les différentes problématiques santé mentale ou psychique au plan individuel et en matière de santé publique ;
–              Repérer et analyser les autres problématiques de santé y compris somatiques à prendre en compte.
 
Résultats attendus :
–              Une présence bienveillante et établir des relations de confiance favorisant l’acceptation par les personnes des parcours de soins et d’éventuels plans d’aides adaptés à leur situation ;
–              Une contribution à la lutte contre le non-recours par une analyse fine et objective des freins
–              L’établissement d’un état des lieux objectif et argumenté.
 
2 – Orienter sur les services et dispositifs locaux
Objectifs opérationnels :
–              Identifier les réseaux de partenaires mobilisables, et connaître leurs missions;
–              Accompagner les démarches vers les dispositifs de soins existants – travail d’orientation ;
–              Favoriser la continuité des soins entre l’ensemble des professionnels soignants et notamment entre le secteur hospitalier (de l’ARHM notamment ou d’autres si besoin), tous les CMP du territoire, les partenaires libéraux et les autres dispositifs de prise en charge ;
–              Prendre en compte l’ensemble des problématiques/pathologies de la personne pour mobilisation adéquate des acteurs ;
–              Favoriser la rencontre entre tous les secteurs concernés par une situation (fonction de coordination) et mener un travail d’analyse et de régulation autour de situations concrètes.
 
Résultats attendus
–              Une mission d’Intermed bien intégrée au sein des réseaux existants
–              Un accès aux soins et aux droits, facilité et un parcours de soins cohérent
–              Des ruptures de soins évitées ;
–              Des professionnels de la santé sensibilisés aux problématiques des publics Adoma et Aralis à la réalité de la vie en foyers et résidences sociales ;
–              Une évolution favorable des représentations réciproques et des freins éventuels, dans le cadre d’actions de sensibilisation proposées par l’association Intermed.
 
3 – Accompagner les personnes lors du retour dans leur logement après une phase d’hospitalisation :
Objectifs opérationnels :
–              Préparer le retour à domicile dans le cadre d’une coopération étroite avec les services hospitaliers (de l’ARHM notamment) ;
–              Identifier les mesures d’accompagnement à mettre en œuvre et leur adéquation contextuelle
–              S’assurer de la mise en place effective des relais et des prises en charge par les professionnels concernés : médecins traitants et infirmiers libéraux, services d’aides à domicile, CMP, services de protection des majeurs etc..) ;
–              Assurer un suivi des situations, en lien avec les référents sanitaires et sociaux de la personne.
 
Résultats attendus :
–              La  continuité des parcours de soin
–              Le maintien à domicile assuré dans des conditions les plus adéquates possibles.
 
4 –  Apporter des éclairages professionnels en tant qu’infirmier spécialisé en psychiatrie auprès de l’équipe de la pension de famille de Vénissieux (outre les autres aspects de la mission décrits plus haut).
 
Objectifs opérationnels :
–              Concourir par une présence régulière en pension de famille au repérage des situations à risque, à la prévention des crises et l’équilibre global du vivre ensemble au sein de la structure
–              Apporter éclairages et conseils aux équipes des pensions de famille en termes de postures à tenir face à des situations complexes de santé mentale ou souffrance psychique
–              Contribuer avec les collègues « référents santé mentale » et la psychologue d’Intermed à la mise en place d’initiatives collectives (groupes de parole ou autres temps collectifs de sensibilisation/prévention santé) ;
 
Résultats attendus :
–              Une intégration effective au sein de l’équipe de la pension de famille et une participation à tout ce qui peut contribuer au vivre-ensemble sécurisé pour les résidents
–              Le maintien à domicile assuré dans des conditions adéquates.
 
5   –  Contribuer aux objectifs de capitalisation d’Intermed
Objectifs opérationnels :
–              Saisir toutes données utiles au suivi des dossiers patients et à l’élaboration des bilans annuels en utilisant le logiciel Intermed dans les limites prévues par la CNIL ;
–              Contribuer à la préparation des bilans annuels afférents à la mission d’Intermed sur le territoire ;
–              Participer aux travaux d’échanges de pratiques pilotés par l’encadrement d’Intermed ;
–              Participer à d’éventuelles présentations d’Intermed lors de rencontres partenariales.
 
Profil :
SAVOIR FAIRE :
–              Capacité d’organisation et de force de proposition au sein de l’équipe Intermed et en lien avec les partenaires concernés.
–              Capacité à adapter sa pratique aux publics logés en habitait singulier ainsi qu’aux situations rencontrées ;
–              Capacité d’évaluation de la faisabilité d’une prise en charge à domicile, des besoins sanitaires des personnes (y/c niveau d’urgence) ;
–              Capacités à communiquer auprès de groupes de résidents, de professionnels, ou au sein d’instances inter-partenariales ;
 
SAVOIR ETRE :
–              Autonomie, esprit d’initiative, sens des responsabilités ;
–              Esprit d’équipe ;
–              Dynamisme, enthousiasme, créativité, réactivité ;
–              Capacités relationnelles, et aptitudes à travailler avec des équipes pluridisciplinaires y compris des non-soignants ;
–              Disponibilité.
 
AUTRE :
–              Aptitude à utiliser divers outils informatiques : Word, Excel, internet.
–              Utilisation régulière d’un progiciel de saisie de l’activité et des relèves infirmières
–              Possession d’un véhicule et d’un permis de conduire et accepter des déplacements quotidiens
 
QUALIFICATIONS / EXPERIENCES PROFESSIONNELLES REQUISES
–              Diplôme d’Etat infirmier – spécialisé en psychiatrie ;
–              Expérience en psychiatrie requise ;
–              Connaissance des publics en grande précarité souhaitée.
 
Type&nbsp: 
Emploi
RESUME DU POSTE
Le réseau Intermed recrute un  infirmier(e) de médiation coordination santé référent santé mentale en résidences sociales et pensions de famille adoma et aralis dans le Rhône (mise a disposition par l’arhm- maintien du statut hospitalier). CDD de 0,2 ETP jusqu’au 15 décembre 2016, sur la pension de famille Adoma « Baudelaire » à Vénissieux puis, si accord des deux parties, passage à temps plein en CDI selon la définition de poste ci-dessous.
Postuler

Postuler



Imprimer

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Suivez JobCulture sur les réseaux sociaux
Retrouvez les offres d'emplois dans la culture !

Partagez un article

JobCulture.fr propose de nombreuses offres d'emplois et de stages dans la culture : Interme recrute un h/f infirmier de mediation coordination santé - référent santé mentale - Rhône voici le lien : http://www.jobculture.fr/emploi-culture/interme-recrute-un-hf-infirmier-de-mediation-coordination-sante-referent-sante-mentale-rhone/ -