Menu

eac_jobculture_2016c


Un(e) chargé des indicateurs et bibliométrie scientifiques à l’ESPCI – Paris (75)

Emploi culturel : description de l’entreprise et de ses activités

UN/E CHARGE(E) DES INDICATEURS ET BIBLIOMETRIE SCIENTIFIQUES H/F

L’ESPCI est à la fois une grande école d’ingénieurs originale, un centre de recherche de renommée internationale et un générateur fécond d’innovations pour l’industrie. Aujourd’hui, l’ESPCI est en tête des écoles d’ingénieurs françaises dans le classement de Shanghai, et la culture d’excellence y est plus que jamais vivante : 70% des élèves-ingénieurs deviennent docteurs-ingénieurs. Ses chercheurs explorent les interfaces entre physique, chimie et biologie au sein de 9 unités de recherche. L’ESPCI enregistre plus d’une publication par jour et un brevet par semaine.

En partenariat avec l’Observatoire de Paris, le service informatique de l’ESPCI a développé un logiciel libre de recensement de la production éditoriale de ses chercheurs (publications, conférences, brevets, ouvrages…). La mise en place de cet outil doit permettre de recenser, suivre et valoriser la production de ressources de l’établissement tout en optimisant les circuits d’alimentation et d’échanges de données avec d’autres bases externes (Web of Science, Google Scholar, HAL, ArXiv…). L’outil doit permettre en particulier aux auteurs de saisir les métadonnées de leurs publications ou d’en exporter une liste pour créer un CV ou répondre à différentes enquêtes (HCERES…)
Ces objectifs sont à poursuivre dans une double optique : veiller à ce que les opérations de la saisie des données et des exports par les utilisateurs s’opère selon un temps réduit et par des procédures simples, veiller à assurer l’interopérabilité maximale des données.

Missions et responsabilités :
Afin d’améliorer la communication sur sa production scientifique, l’ESPCI travaille à la mise en place d’une application bibliométrique. Celle-ci est actuellement alimentée par des imports massifs depuis des sources externes (Web of Science, HAL), mais l’objectif est que les chercheurs soient en mesure d’y faire leurs dépôts eux-mêmes afin d’obtenir des données plus pertinentes.
Pour cela, un certain nombre d’obstacles doivent être levés :
dédoublonnage des référentiels des personnes
dédoublonnage des référentiels des structures
rafraichissement des imports massifs
formation des usagers dans les laboratoires
aide à la mise en place des bibliographies automatiques sur les sites web
identification des besoins des usagers non couverts par l’application
définition des indicateurs bibliométriques
Le titulaire du poste jouera ici un rôle d’intervenant et de coordinateur, notamment avec le directeur de la Recherche, le chargé de communication web, et le développeur en charge de l’application.
La base des données a été constituée par des imports massifs à partir du Web of Science, sur lesquels un traitement a déjà été effectué par le service informatique. En production, elle sera alimentée directement par les chercheurs. L’ingénieur d’études en technologie documentaire aura les missions suivantes :
contrôle de la qualité des métadonnées
nettoyage des référentiels (auteurs, laboratoire/équipe, revue…), gestion des identifiants auteur (reseacherID)
suivi et mise en œuvre d’une base de test, retours d’expérience et propositions d’améliorations
mise en production, accompagnement des utilisateurs à la prise en mains de l’outil : aide à la saisie et au dépôt du texte intégral, conseil sur les droits d’auteur, mise en place des procédures, …

Environnement hiérarchique :

Le/la titulaire du poste sera placé(e) sous la responsabilité de la directrice de la communication.
Il/elle travaillera en étroite synergie avec le Service Informatique, la Direction de la Recherche et la Direction de la Communication.

PROFIL DU CANDIDAT

Compétences :

Conduite de projet, capacités à dialoguer et à travailler en interaction avec les informaticiens et les chercheurs.
Connaissance de l’environnement de l’IST dans l’Enseignement supérieur :
bases de données bibliographiques (Web of Science, Scopus…)
problématique de la bibliométrie, indicateurs d’impact, outils d’analyse de la production bibliographique (InCites…)
édition scientifique en ST, problématique du libre accès
Anglais : compréhension écrite niveau II, compréhension orale niveau I
Compétences en informatique documentaire : connaissance de base en développement informatique, utilisation des API et des webservices
La connaissance des formats bibliographiques (EndNote, BibTeX…), des outils de gestion des références bibliographiques (EndNote, Zotero, Mendeley…) et des formats de description bibliographique (Dublin Core…), langage XML est un plus.
Qualités recherchées : Autonomie, dynamisme, force de proposition, capacité d’analyse

Formation requise (ou diplôme) : Métiers de l’ingénierie documentaire / informatique documentaire (diplômé Bac+3)
Expérience souhaitée/exigée dans une fonction similaire.

CONTACT
Prénom et nom : Céline RAMONDOU
Fonction : Directrice de la Communication
Téléphone : 0140795890

Candidatures (lettre de motivation et CV) à transmettre par courrier électronique en précisant l’intitulé du poste : [email protected] et [email protected]

MODALITÉS DE RECRUTEMENT (A COMPLETER PAR LE SRH)
Recrutement par voie contractuelle uniquement (CDD d’un an).
Poste à pourvoir à compter du 1er septembre 2016

ACCÈS
Métro ligne 7 (Place Monge/Censier Daubenton) – RER B (Luxembourg) – Bus 21, 27 & 47 – 3 stations Vélib proches

Source : ESPCI

Classé dans:Bib. universitaires & Centres de doc., Bibliothèques, CDD, Contrats, Temps complet, Temps de travail Tagged: 75
Postuler

Postuler



Imprimer



Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Suivez JobCulture sur les réseaux sociaux
Retrouvez les offres d'emplois dans la culture !