Menu

eac_jobculture_2016c


POP

12/12/2014 Actualités Culture

Commentaires fermés sur POP

___

Trenta :  L’agence de com’ stéphanoise veut s’installer à Paris

Communication. La première agence indépendante de Rhône-Alpes, Trenta, prévoit d’ouvrir un bureau à Paris où elle réalise déjà 60 % de son chiffre d’affaires. En toute discrétion et humilité,…
__________________________

Lyon : le campus René Cassin investit dans de nouveaux locaux

Situé dans le 9e arrondissement de Lyon à hauteur de Gorge de Loup, le campus René Cassin va investir 21 millions d’euros dans de nouveaux locaux. C’est en tout cas ce qu’a annoncé la semaine dernière lors d’un point presse Ali Hannas, le directeur de l’Idrac Business School dont l’école se trouve dans le bâtiment localisé rue Sergent Michel Berthet. Ces nouveaux locaux de 7 000 m2, ouverts aux étudiants et aux professeurs dès la rentrée 2017, seront construits à proximité de l’actuel campus.

_______________

L’École La Mache, formatrice dans les métiers de l’industrie et du BTP, et l’ESDES, Grande Ecole de Commerce et de Management à Lyon officialisent leurs relations privilégiées par la signature d’une convention de partenariat, le 20 novembre 2014. Ce partenariat permettra désormais aux élèves lyonnais de La Mache, en formation de Chargé d’Affaires en Développement International, de poursuivre une 5ème année en Commerce et Management à l’ESDES, afin d’obtenir, le grade tant convoité, de Master. Ce BAC +5 en commerce offrira une double compétence, technique et commerciale, aux étudiants. Les élèves posséderont ainsi tous les fondamentaux des métiers liés à l’import/export, en réponse aux besoins actuels du marché de l’emploi dans l’industrie. 

__

 Schneider Electric a obtenu l’approbation des autorités réglementaires et a finalisé l’acquisition de Günsan Elektrik, deuxième acteur sur le marché de l’appareillage électrique pour les bâtiments résidentiels et non-résidentiels en Turquie. Le groupe français avait annoncé cette acquisition au coeur de l’été.

Basé à Istanbul et comptant plus de 300 collaborateurs, Günsan Elektrik propose notamment des interrupteurs, de l’appareillage ultra terminal, des disjoncteurs miniatures et des boîtes à fusibles. L’entreprise a généré un chiffre d’affaires de 100 millions de livres turques (environ 35 millions d’euros) en 2013, et une marge d’EBITA annoncée comme légèrement au-dessus de celle de l’activité "Buildings & Partner" de Schneider.

_______

La garantie jeunes, dispositif d’accompagnement des jeunes décrocheurs vers l’emploi déjà expérimenté dans 10 territoires, sera étendue à 61 nouveaux territoires courant 2015, a annoncé aujourd’hui le ministre du Travail François Rebsamen.

Dix nouveaux territoires (départements, agglomérations, villes…) entreront dans le dispositif au 1er janvier, puis 51 supplémentaires "à partir de la fin du premier trimestre 2015", a détaillé le ministre lors d’une conférence de presse. Objectif ? "Que la garantie jeunes concerne, fin 2015, 50.000 jeunes sans emploi, sans formation et sans stage", explique François Rebsamen. Manuel Valls avait fixé lors de la conférence sociale début juillet l’objectif de 100.000 jeunes en 2017.

Le dispositif est déjà expérimenté dans 10 territoires depuis fin 2013, notamment à Marseille, en Seine-Saint-Denis, à La Réunion ou dans les Vosges. Il offre, pour une durée d’un an, un accompagnement renforcé vers l’emploi, des périodes en entreprise et une allocation mensuelle de 450 euros correspondant au RSA sans le forfait logement. La durée peut être prolongée de 6 mois, au cas par cas.

Le projet de budget pour 2015 prévoit une enveloppe de 164 millions d’euros, dont 31 millions d’euros de fonds européens, destinée au dispositif. A terme, l’Europe devrait prendre en charge 50% du dispositif.

______________

Le Groupe Prévoir en partenariat avec le courtier en assurance APRIL a lancé en septembre 2014 une complémentaire santé dédiée aux TPE du secteur automobile. L’offre Prévoir santé Automobile s’adresse aux 70.000 entreprises du secteur, qui doivent mettre en place obligatoirement au  plus tard le 1er mars 2015 une complémentaire santé collective pour tous leurs salariés.
—————
   

Le parc Walibi risque 20 000 euros d’amende après un accident survenu en juin 2011.

Ce jour là, une fillette de 6 ans était tombée d’un manège de type montagnes russes. Elle avait été grièvement blessée et souffrait de nombreuses fractures. Le propriétaire du parc était jugé mercredi devant le tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu. Le procureur de la République a donc requis 20 000 euros d’amende. Le jugement a été mis en délibéré au vendredi prochain.

————-

    > ledauphine.com
    > Isère-Sud

Jeudi 4 décembre 2014
ISÈRE Burger King vise une ouverture à Grenoble "à partir de 2015"

Burger King, la deuxième chaîne de restauration rapide au monde après McDonald’s, revient à Lyon, où elle ouvre deux restaurants en moins de deux semaines dans deux centres commerciaux. Mais ses objectifs ne s’arrêtent pas là, comme l’a indiqué le patron de Burger King en France, Jocelyn Olive (photo), à nos confrères du Progrès : « La stratégie générale de Burger King est d’obtenir une couverture complète. Dans la région Rhône-Alpes, nous commençons par Lyon, mais nous travaillons aussi sur des ouvertures de restaurants à Grenoble et à Saint-Étienne à partir de 2015

____________
 AEW Europe signe, pour le compte de Logistis, avec la société Vilmorin Jardin, un nouveau bail commercial portant sur une surface de 19 000 m², au sein de la ZI de la Motte à Portes-lès-Valence (26800).

Avec ce nouveau bail, Vilmorin Jardin confirme son implantation sur l’axe rhodanien et réaffirme sa confiance en Logistis et AEW Europe en renouvelant leur bail.

Logistis poursuit sa stratégie de croissance orientée sur le développement et la gestion de parcs logistiques d’envergure.
_________________

——Ce jeudi 4 décembre, une soixantaine de salariés de l’aciérie Apéram à Imphy ont manifesté en fin de matinée jeudi 4 décembre. Ils manifestent en soutien à l’un de leur collègue, licencié pour faute grave dans un accident du travail, mais aussi, pour dénoncer les conditions de sécurité.
Le salarié licencié est un lamineur, qui en voulant retirer un papier de sa machine, a été happé et victime d’un accident du travail, fin octobre.
Il a été licencié pour faute grave , le 27 novembre dernier.
Ses camarades, depuis le lundi 1er décembre, ont stoppé le travail, en invoquant la régle de sécurité dictée par leur employeur, ne sachant plus quels gestes faire sans risquer de se faire licencier.Mercredi 3 décembre, les salariés ont débrayé à nouveau, réclamant la réintégration du salarié à la Direction.
Les salariés mettent en en avant les conditions de sécurité et de travail non reglémentaires.————

——————

Excoffier Recyclage, le spécialiste haut-savoyard de la collecte et de la gestion des déchets, vient de démarrer la production de son nouveau centre de tri de Villy-le-Pelloux avec une machine.
"Nous étions une entreprise de récupération et de tri des déchets industriels, nous sommes devenus ultra-trieurs, jusqu’au bout de ce qu’on peut trier, se félicite François Excoffier, patron avec son frère Jean-Philippe de cette entreprise éponyme à propos de la Bise, nom de la nouvelle machine de tri. C’est un pari sur l’avenir." Excoffier Recyclage, entreprise haut-savoyarde, spécialisée dans la gestion des déchets vient de démarrer l’activité d’un nouveau centre de tri sur la commune de Villy-de-Pelloux, non loin d’Annecy (Haute-Savoie). Il emploie dix personnes et doit traiter 45 000 tonnes de déchets par an.
Cette entreprise familiale, qui exploite déjà onze centres de valorisation des déchets en Haute-Savoie, en Savoie et dans l’Ain, a investi 7 millions d’euros pour un nouveau centre de tri haute technologie des déchets industriels banals (DIB) capable de valoriser 90 % des déchets.

Un projet reconnu par l’Ademe
L’Ademe a contribué à hauteur de 110 000 euros sur ce projet qui a demandé trois ans d’études. Les équipes d’Excoffier ont travaillé avec le bureau d’engineering MTB pour développer cette machine de tri capable de trier 35 tonnes de déchets par heure dans un bâtiment de 5 500 mètres carrés. Equipée de grappins, aimants, opérateurs aérauliques et trieurs optiques et aspirateurs à poussières, cette machine opère des tris successifs en fonction des tailles, des formes, des matières. 50 % des déchets repartent en matériaux vers les filières de matières premières secondaires : bois, ferreux, non ferreux, papiers et cartons.
Cet industriel de Haute-Savoie emploie 300 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 65 millions d’euros (2013) avec 4 000 clients industriels, artisans et collectivités. 210 000 tonnes de déchets passent dans ses centres chaque année.
Excoffier Recyclage fait partie du réseau national Praxy, qui regroupe 30 sociétés indépendantes dans la gestion des déchets industriels. Un réseau qui traite 3 millions de tonnes de déchets par an en France.

=============

 Eliot Innovative Solutions , spécialiste des solutions de détection des réseaux, annonce la signature de sept accords de partenariat avec des industriels (Fonderies Dechaumont, Hobas France, Intermas, Molecor, Polieco, RYB, France Détection Services). Ces derniers proposent désormais leurs produits équipés de la technologie Eliot. Celle-ci permet de détecter simplement et rapidement les canalisations enfouies jusqu’à 1,5 m de profondeur avec une précision de l’ordre du centimètre et de fournir de nombreuses informations de traçabilité sans avoir à excaver. Grâce à ses partenariats, la jeune start-up, qui a pour ambition l’internationalisation de sa technologie, souhaite éviter la multiplication des outils de détection sur les chantiers. Essaimée du groupe RYB, Eliot emploie dix collaborateurs et prévoit un chiffre d’affaires de 2 M€ pour 2014.
 
===============
Les 9e Trophées de l’événement organisés par Heavent Meetings et Groupe Evénement(s) sont lancés! Vous pouvez dés maintenant vous inscrire (dossier à se procurer via [email protected]) et participer à cette grande soirée du secteur qui récompensera, le 26 mars prochain à Cannes, les meilleurs événements de l’année  2014. Pour cette édition, un certain nombres d’évolutions ont été mises en place au niveau des catégories qui sont désormais au nombre de 10 (Exceptionnel-Grand public-Interne-Dispositif événementiel-Soirée- Séminaire/Incentive-Salons et congrès-Réception de l’année-Décors-Dispositif technique) permettant aux hôtels et prestataires de présenter un événement dans une catégorie les concernant. Par ailleurs, le Trophée des Personnalités de l’an passé est désormais intégré aux Trophées de l’événement et valorisera la personnalité de l’année en conception/création/scénographie ainsi que la personnalité de l’année en production/organisation/réalisation. Plus d’infos sur www.heavent-meetings.com.

———–

    Salon du Vide & Traitement des Matériaux (SVTM) en juin 2015

Du 1er au 5 juin, 1 000 congressistes et 120 exposants sont attendues au Zénith pour la 6ème édition de ce salon. Ce sera le rendez-vous majeur pour toutes les industries des technologies du vide et des traitements des matériaux, un secteur de pointe. La qualité de l’accueil, la forte mobilisation locale et l’implication des élus ont fait la différence, et ont permis à Saint-Etienne décrocher ce congrès face à Grenoble.

———————-

Soitec met en service de la centrale solaire de Desert Green, en Californie

(Boursier.com) — La société américaine Invenergy a finalisé avec succès le financement de sa centrale solaire californienne Desert Green Solar Farm qui avait été acquise auprès de Soitec. La centrale compte plus de 3.500 modules photovoltaïques à concentration (CPV) fabriqués dans l’usine de Soitec à San Diego et va donc démarrer son exploitation.

Desert Green est une centrale de 6,3 MW, située à environ 150 km au nord-est de la ville de San Diego. L’énergie solaire produite est vendue à San Diego Gas & Electric dans le cadre d’un contrat de vente d’électricité à long terme. Le financement a été assuré par PNC Energy Capitalune filiale de PNC Bank.
))))))

Youpicom joue avec Bioviva

Biovia, l’éditeur montpelliérain de jeux de sociétés éco-responsables, a fait confiance à Youpicom, l’agence digitale de Comadequat Company, pour réaliser son site internet.

Bioviva.com est un suport dynamique, ludique et créatif, qui a su retranscrire fidèlement l’univers ludique de Bioviva.

================

L’entreprise charitoise Voisin Charpente fait partie des sociétés sélectionnées sur le chantier de restauration du prieuré clunisien. Jusqu’au printemps, elle restaure la charpente de l’aile Est.

==========
Wessanen has signed an agreement with a French entrepreneur for the sale of its French wholesale activities Bio-Distrifrais for an undisclosed amount. The deal is expected to close per 31 December 2014. Bio-Distrifrais is a French wholesaler of fruits and vegetables, which employ 44 people and had net revenue of EUR19 million in 2013.

==============
26 janvier

à 20h à la Cité du design Saint-Etienne
SOIREE ENTREPRISES DE L’OPEN GDF SUEZ 42

Dans le cadre de la 5e édition de l’OPEN GDF SUEZ 42, du 24 janvier au 1er février parrainée par Guy Drut et Sandrine Testud, au cours de laquelle de nombreux évènements et conférences seront organisés, l’agence Média Sport Promotion vous invite à la soirée des ENTREPRISES, en présence de Monsieur Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, Président de Saint-Etienne Métropole, de Monsieur Jean Claude Schalk, maire d’Andrézieux-Bouthéon et vice-Président de Saint-Etienne Métropole, et de Monsieur André Mounier, Président de la CCI Saint-Etienne Montbrison.
opengdfsuez42.fr

 

=================

Les circuits intégrés miniatures de détection de mouvements et de traitement des données développés par STMicroelectronics ont permis la réalisation du moniteur de fréquence cardiaque portable le plus compact et le plus précis du marché, développé par PulseOn à l’attention des amateurs de fitness de tous niveaux. Ce bracelet fonctionne de manière "très simple et intuitive". Il mesure la fréquence cardiaque en continu avec un haut niveau de précision, sans avoir recours à une sangle thoracique. De plus, ses algorithmes sophistiqués transforment les données relatives à la fréquence cardiaque en informations pertinentes et personnalisées.

Grâce à l’accéléromètre MEMS basse consommation et hautes performances de ST, le bracelet PulseOn affiche le même niveau de fiabilité et de précision des mesures de fréquence cardiaque qu’un électrocardiogramme, comme en témoignent les tests scientifiques exhaustifs menés dans tous les scénarios et toutes les situations possibles, de l’inactivité physique jusqu’aux efforts les plus intenses accomplis dans un large éventail d’activités cardiaques soutenues. L’accéléromètre développé par ST surveille les vibrations et les mouvements de la main afin d’éliminer les bruits lors de la détection optique de la circulation sanguine.

Le moniteur proposé par PulseOn est ainsi en mesure de faire la distinction entre le signal qui représente le rythme cardiaque effectif et un simple bruit provoqué par les mouvements de la main. Cet accéléromètre détermine par ailleurs le niveau de l’activité physique de l’utilisateur. De son côté, le microcontrôleur STM32L vérifie que tout fonctionne avec fiabilité moyennant une consommation d’énergie minimale. Les développeurs de PulseOn ont optimisé la consommation d’énergie de leur application en utilisant les différents modes ultra-basse puissance et la flexibilité du microcontrôleur STM32L, ce qui lui permet d’exécuter ses tâches tout en consommant le moins d’énergie possible à un instant donné.

 

___________________________

EY et l’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC) ont publié les chiffres 2013 de la croissance des entreprises accompagnées par les acteurs français du capital-investissement.

Les données disponibles pour 2.889 entreprises françaises permettent de mesurer l’impact du capital-investissement français sur l’évolution de leurs effectifs et de leur chiffre d’affaires.

Cette édition met en évidence quelques grands enseignements, notamment en termes de création d’emplois :

-253.000 emplois ont été créés entre 2010 et 2013 dans les entreprises soutenues par le capital-investissement français

-En 2013, 36.100 nouveaux emplois ont été créées, dont 60% par des entreprises accompagnées par le capital-transmission (LBO), et ce, malgré des perspectives économiques moroses

– 1/3 de ces nouveaux emplois sont issus des secteurs d’avenir (informatique, numérique, médical, biotechnologies, télécoms, communication et énergie).

_______________
  Les sociétés (non cotées) accompagnées par des acteurs du capital-investissement ont créé 36.000 emplois en 2013, une performance moindre qu’en 2012 mais notable au regard de l’état du marché de l’emploi français, révèle une étude publiée mercredi.

L’étude, menée par l’Association française des investisseurs pour la croissance (Afic) et le cabinet d’audit EY, a passé en revue les données disponibles pour 2.889 entreprises, selon un communiqué. L’an passé, 36.097 nouveaux emplois nets ont été créés, "dans une conjoncture économique très tendue", contre près de 80.000 en 2012.

Au total, ce sont 253.000 emplois qui ont été créés entre 2010 et 2013, alors même qu’en France le secteur marchand supprimait 60.000 emplois, rappelle l’étude. Les entreprises concernées par l’étude ont vu par ailleurs leur chiffre d’affaires progresser de 1,4% en 2013, alors même que la croissance mondiale ralentit et que l’investissement des PME se replie.

Ces chiffres sont "la preuve de la résistance des entreprises qui disposent de ressources nécessaires en fonds propres et qui bénéficient de l’expertise et du support d’actionnaires professionnels du capital-investissement", explique Michel Chabanel, président de l’Afic, cité dans le communiqué.

"On ne peut dès lors que regretter que trop peu de capitaux viennent irriguer la croissance des entreprises. On espère toutefois que les signaux positifs envoyés par le gouvernement français sur un début d’orientation de l’épargne gérée par des caisses de retraite publiques et par l’assurance-vie vers l’investissement dans le non-coté vont se traduire dans les faits", selon lui.

Par secteur d’activité, le tiers des emplois créés provient des secteurs d’avenir (informatique, numérique, médical, biotechnologie, etc) et le quart de l’industrie et de la chimie.

))))=======================
L’emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles a reculé de 0,3% au troisième trimestre en France, avec 55.200 postes détruits, selon des données définitives publiées aujourd’hui par l’Insee. Hors intérim, 33.400 emplois ont disparu.

Cette baisse fait suite à une stagnation (0%) au deuxième trimestre, période où 7.000 postes, un chiffre révisé, avaient été créés. Le nombre de postes détruits au troisième trimestre avait été annoncé à 34.100 précédemment (-0,2%) par l’Insee et celui des créations d’emplois du deuxième trimestre à 8.300 (+0,1%).

Sur les douze mois à fin septembre, les effectifs du secteur privé français ont diminué de 0,4%, le nombre de destructions nettes d’emplois atteignant 59.700.

Industrie et construction durement touchés

Tous les secteurs sont touchés, en particulier l’industrie (-0,4%). L’emploi dans l’industrie poursuit sa tendance à la baisse avec la perte de 11.300 postes au troisième trimestre. Sur un an, ce secteur accuse une chute de 2,6%, il se voit amputé de 38.100 postes.

La construction est également un pan de l’activité économique fortement affecté: rien qu’au troisième trimestre, il perd 15.200 emplois (-1,1%) et 36.800 postes en un an. Malgré une hausse notable de 12.200 postes au deuxième trimestre, l’intérim recule à nouveau sur ce troisième trimestre, perdant 21.800 postes.

L’emploi intérimaire, comptabilisé dans le secteur tertiaire, tire vers le bas l’ensemble de l’emploi dans le secteur tertiaire marchand avec une destruction de 28.700 postes.

============

Au total sur un an, 59.700 postes ont été supprimés dans les secteurs principalement marchands (-0,4%).
L’emploi dans l’industrie poursuit sa tendance à la baisse avec la perte de 11.300 postes au troisième trimestre. Sur un an, ce secteur accuse une chute de 2,6%, amputé de 38.100 postes.
La construction est également un pan de l’activité économique fortement affecté: rien qu’au troisième trimestre, il perd 15.200 emplois (-1,1%) et 36.800 postes en un an.
Malgré une hausse notable de 12.200 postes au deuxième trimestre, l’intérim recule à nouveau sur ce troisième trimestre perdant 21.800 postes. L’emploi intérimaire, comptabilisé dans le secteur tertiaire, tire vers le bas l’ensemble de l’emploi dans le secteur tertiaire marchand avec une destruction de 28.700 postes.

______________________

==============

    > ledauphine.com

Mercredi 10 décembre 2014
LA PLAGNE 146 millions d’euros seront investis en dix ans sur le domaine skiable
Dernière opération d’envergure cet automne, l’installation d’un nouveau telesiege rapide à La Plagne Bellecote. Photo Le DL/Sylvain MUSCIO Dernière opération d’envergure cet automne, l’installation d’un nouveau telesiege rapide à La Plagne Bellecote. Photo Le DL/Sylvain MUSCIO

La SAP (société d’aménagement de La Plagne), filiale de la Compagnie des Alpes, gère le domaine skiable de La Plagne. Mardi soir, lors d’une présentation de la saison, le directeur général de la SAP, Jérôme Grellet, a annoncé des investissements de 146 millions d’euros sur une durée de dix ans. Cela consiste à la suppression de téléportés (de 48 à 38), à la modernisation de remontées mécaniques, à desservir les stations villages par des télécabines, etc.
==========
S

Pour en savoir plus : www.amkeo.fr/event/imprimerie-chalvet-2014/
========

========

A89 : travaillez avec vos voisins
Copyright JEAN JACQUES RAYNAL
500 000 : c’est le nombre d’entreprises recensées sur l’axe Bordeaux-Lyon-Genève !
> A noter : en mars 2015, un événement sera proposé à Périgueux pour que les entreprises de cet axe se rencontrent.
> La zone d’activité Les Olmes (à l’est de Tarare) propose 30 hectares pour les entreprises.
En savoir plus
L=============

a filiale de [VEOLIA TRANSPORT:07162532] / T : 01.46.69.30.00, la multinationale des transports  [TRANSDEV:00071399] / T : 01.41.09.25.25, via la société d’autocars [EUROLINES:08426902] / T : 01.41.37.75.75, a annoncé, suite aux largesses de la future loi Macron, l’ouverture d’une quarantaine de nouvelles lignes sur les trajets encore mal desservis par la SNCF. Parmi elles, un très attendu Bordeaux-Lyon tant la liaison entre ces deux capitales régionales est difficile et onéreuse. www.eurolines.fr www.transdev.com


Suivez JobCulture sur les réseaux sociaux
Retrouvez les offres d'emplois dans la culture !

Partagez un article

JobCulture.fr propose de nombreuses offres d'emplois et de stages dans la culture : POP voici le lien : http://www.jobculture.fr/pop/ -