Menu

eac_jobculture_2016c


Profil Culturel directeur de la photographie

Nature du travail

Préparer le tournage

Après avoir étudié le scénario (ou le « conducteur »), le directeur de la photographie participe au repérage des lieux de tournage, donne son avis sur les décors, les costumes et les maquillages.

En accord avec le réalisateur, il établit le plan de tournage et décide du découpage du film.

Faire des choix techniques

En fonction du lieu de tournage (intérieur ou extérieur), du moment (jour ou nuit), des cibles (un blond, un brun ou un chauve) et des effets recherchés, il choisit, puis teste la caméra, les objectifs et les pellicules.

Diriger les opérations

Pendant le tournage, il dirige et coordonne les assistants opérateurs, les cadreurs, les électriciens et les machinistes.

Il réajuste l’éclairage en fonction du cadrage, des contraintes matérielles et… des imprévus.

Participer au montage

Secondé par un technicien étalonneur, il harmonise les images. Par exemple, en assombrissant un plan, en augmentant le contraste d’un autre… Ces retouches sont effectuées sur ordinateur.

Le directeur photo veille aussi à la cohérence esthétique entre les différentes séquences.

Compétences requises

Sensibilité artistique

Le directeur de la photographie doit parfois oublier son ego pour servir le plus fidèlement possible le projet du réalisateur.

Mais, dans la plupart des cas, il peut laisser libre cours à son imagination et à sa créativité. Il déploie alors toute la palette de ses talents artistiques.

Organisation et esprit d’équipe

Il est capable de coordonner le travail de plusieurs professionnels, tout en respectant un planning souvent serré et un budget non extensible.

Lors d’une émission en direct, la venue d’un invité supplémentaire peut bouleverser toute l’organisation. Mieux vaut, dans ce cas, avoir des réactions rapides.

Évoluer avec les technologies

Aujourd’hui, un directeur photo ne peut plus se permettre d’ignorer les nouvelles technologies utilisées pour le traitement des images numériques.

Les stages professionnels permettent de combler les éventuelles lacunes en la matière.

Haut du formulaire

Bas du formulaire

 

 

Lieux d’exercice et statuts

Sur un plateau de télévision…

À la télévision, le rôle du directeur de la photographie est très technique entre le plateau et la régie.

En présence de plusieurs caméras (jusqu’à une vingtaine), il doit garantir une lumière uniforme, quels que soient les angles de prise de vues et la largeur des plans.

… ou de cinéma

Au cinéma, les caméras sont moins nombreuses que sur un plateau télé et l’éclairage change d’une scène à l’autre.

Autre différence : il faut consacrer beaucoup de temps à la préparation du matériel et, notamment, de la pellicule.

La créativité est davantage mise à contribution, même si on doit tenir compte de contraintes de temps et d’argent.

Avec des équipements adaptés

Ce professionnel peut utiliser toute une gamme de matériels et d’accessoires pour améliorer la qualité de l’image : petits spots ou gigantesques projecteurs, réflecteurs, filtres ou encore toiles blanches…

 

 

 

 

Salaire du débutant

De 1100 à 2250 euros brut par semaine.

Intégrer le marché du travail

Réputation et carnet d’adresses

Les meilleurs alliés pour décrocher des contrats : la réputation que l’on s’est peu à peu forgée dans le milieu professionnel et un carnet d’adresses bien rempli.

Nombre de réalisateurs ont leur directeur photo attitré et n’en changeraient pour rien au monde.

Le relationnel joue donc un rôle essentiel dans l’accès à l’emploi et le maintien dans le circuit.

Intermittent en Île-de-France

Le plus souvent, le directeur photo est engagé par une société de production le temps d’une réalisation (autrement dit, de une journée à plusieurs mois).

Il n’est jamais mensualisé et travaille avec le statut d’intermittent du spectacle.

La plupart des emplois se situent en région parisienne.

 

 

 

Accès au métier

L’École nationale supérieure des métiers de l’image et du son (ENSMIS ex-FEMIS) et l’École nationale supérieure Louis Lumière préparent toutes les deux (sur concours, en 3 ans après un bac + 2) au métier de directeur de la photographie.

Le BTS métiers de l’audiovisuel constitue cependant une bonne préparation.

À l’université, il existe des masters pro en audiovisuel, mais les enseignements y sont plutôt théoriques.

Enfin, de nombreuses écoles privées proposent, elles aussi, des formations post-bac. Leur efficacité n’est pas toujours à la hauteur de leur coût. Mieux vaut se renseigner auprès des anciens élèves avant de s’inscrire.

Niveau bac + 2

  • BTS métiers de l’audiovisuel, option métiers de l’image ;

Niveau bac + 5

  • Masters pro sciences, mention sciences, arts et techniques de l’image et du son, spécialité ingénierie de la prise de vue supports argentiques, numériques ; sciences et technologies, mention audiovisuel, spécialité audiovisuel et multimédia ; arts, mention cinéma et audiovisuel, spécialité réalisation et création ; arts, lettres et langues, mention études audiovisuelles, spécialité études audiovisuelles ; sciences humaines et sociales, mention cinéma, spécialité télévision et cinéma…
  • Diplôme spécialisation image de l’École nationale supérieure des métiers de l’image et du son (ENSMIS, ex-FEMIS) ;
  • Diplôme section cinéma ou photographie de l’École nationale supérieure Louis Lumière.

 

Ressources utiles

Association française des directeurs de la photographie
http://www.afcinema.com

CNC – Centre national de la cinématographie
http://www.cnc.fr

Syndicat national des techniciens de la production cinématographique et de la télévision
10 rue Trétaigne
75018 Paris
01 42 55 82 66

 

 

Voir Emploi & Stage sur JobCulture.fr directeur de la photographie

 

Appellations métier

  • Assistant / Assistante photographe
  • Chef de studio de photographie
  • Chef opérateur / opératrice photographe
  • Opérateur / Opératrice photographe
  • Photographe
  • Photographe aérien / aérienne
  • Photographe animalier / animalière
  • Photographe créateur / créatrice
  • Photographe culturel / culturelle
  • Photographe d’architecture
  • Photographe d’art
  • Photographe d’illustrations
  • Photographe de mode
  • Photographe de plateau de tournage
  • Photographe de portrait
  • Photographe de presse
  • Photographe de reportage
  • Photographe de sport
  • Photographe en industrie graphique
  • Photographe filmeur / filmeuse
  • Photographe généraliste
  • Photographe illustrateur / illustratrice
  • Photographe industriel / industrielle
  • Photographe itinérant / itinérante
  • Photographe médical / médicale
  • Photographe opérateur-tireur / opératrice-tireuse
  • Photographe publicitaire
  • Photographe retoucheur / retoucheuse
  • Photographe scientifique
  • Photographe scolaire
  • Photographe social / sociale
  • Photographe tireur-agrandisseur / tireuse-agrandisseuse

Définition

  • Prépare et réalise des prises de vues photographiques (reportages, publicité, mode, …).
  • Effectue le suivi du traitement des épreuves (développement, tirage, …) selon le code de la propriété intellectuelle et les impératifs des commandes (thème, délais, budgets, …).
  • Peut effectuer des activités de vente et de conseil.
  • Peut coordonner une équipe.

Accès à l’emploi métier

Cet emploi/métier est accessible avec un CAP ou un Bac professionnel en photographie.

Il est également accessible sur présentation de travaux personnels (book, …) sans diplôme particulier.

Un BTS en photographie peut être demandé.

Conditions d’exercice de l’activité

L’activité de cet emploi/métier s’exerce au sein de studios, laboratoires, magasins de photographie en contact avec différents intervenants (clients, prestataires, attachés de presse, modèles, …). Elle peut impliquer des déplacements.

Elle varie selon le secteur (publicité, mode, …) et les lieux d’intervention (extérieur, studio, …).

La rémunération est constituée d’un fixe parfois associé à des primes (activité salariée), d’honoraires ou de droits d’auteur (activité indépendante).

Environnements de travail

Structures

  • Boutique, commerce de détail
  • Laboratoire photographique
  • Studio de photographie

Secteurs

  • Administration / Services de l’Etat
  • Armée
  • Cinéma
  • Communication
  • Edition
  • Imprimerie
  • Industrie
  • Mode
  • Médical
  • Presse
  • Publicité
  • Scientifique
  • Sport et loisirs

Conditions

  • Travail en indépendant

Activités et compétences de base

 
ActivitésCompétences
  • Etablir avec un client les modalités de réalisation d’une commande
  • Repérer les possibilités de prise de vue, diriger les sujets et sélectionner les matériels
  • Procéder aux réglages techniques et réaliser les prises de vues
  • Vérifier ou régler les paramètres de la machine automatisée de développement et contrôler la réalisation (qualité, quantité, …)
  • Effectuer le traitement numérique des photographies
  • Développer des films et des photographies selon un procédé traditionnel
  • Sélectionner les photos réalisées, les présenter au client et réaliser leur montage (album, CD, …)
  • Effectuer la maintenance de premier niveau des matériels et accessoires (état de fonctionnement, nettoyage, remplacement d’éléments, …)
  • Utilisation de logiciels de traitement d’images
  • Utilisation de posemètre
  • Montage et présentation de photos
  • Caractéristiques des matériels de prise de vues
  • Caractéristiques des émulsions
  • Eléments de base en chimie
  • Colorimétrie
  • Optique
  • Macrophotographie
  • Microphotographie
  • Eléments de base en droit de la propriété intellectuelle

Activités et compétences spécifiques

 
ActivitésCompétences
Réaliser des prises de vues sur un thème spécifique :

  • Aérien
  • Actualité
  • Animal
  • Architecture
  • Cérémonie, évènementiel
  • Cinéma
  • Illustration
  • Industrie
  • Médical
  • Mode
  • Portrait
  • Science
  • Sport
  • Techniques d’approche et de manipulation des animaux
Réaliser des prises de vue ou traitements photographiques selon un procédé :

  • Argentique
  • Couleur
  • Grand format
  • Moyen format
  • Noir et blanc
  • Numérique
  • Petit format
  • Diagnostiquer des dysfonctionnements et des pannes de matériel et d’accessoires de prise de vues
  • Réaliser des produits factices, des éléments de décoration et composer des décors pour des publicités ou des thèmes divers
  • Réaliser et actualiser un book de présentation de travaux photographiques
  • Prospecter une clientèle potentielle (envoi de mailings, présentation de books, …)
  • Eléments de base en marketing
  • Etablir un devis selon les caractéristiques d’une commande
  • Suivre l’état des stocks, identifier les besoins en approvisionnement et établir les commandes
  • Utilisation de logiciels de gestion de stocks
  • Effectuer les opérations d’encaissement
  • Coordonner l’activité d’une équipe

Emplois proches

 
Fiche ROME E1201Fiches ROME proches
E1201 – PhotographieE1203 – Production en laboratoire photographique

Emplois envisageables si évolution

 
Fiche ROME E1201Fiches ROME envisageables

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Suivez JobCulture sur les réseaux sociaux
Retrouvez les offres d'emplois dans la culture !