Menu

eac_jobculture_2016c


Profil Culturel professeur de musique et de danse

Nature du travail

Éveiller la sensibilité artistique

Le professeur de musique et de danse éveille la sensibilité artistique des élèves en faisant preuve d’imagination pour rendre son cours vivant et attractif. Il effectue des choix pédagogiques en fonction de ses classes afin de développer leur curiosité.

Pratique et évaluation

Au lycée, les élèves qui font de la musique ou de la danse préparent un bac L ou un bac TMD (techniques de la musique et de la danse). Ils commencent à maîtriser leur pratique artistique, et envisagent de s’orienter vers des études de musicologie ou de danse. Le professeur veille donc à l’équilibre, la variété et la cohérence de ses cours, ainsi qu’à la progression de ses élèves. Il les conseille et les accompagne dans leurs choix d’orientation.

Discipline et ouverture

Le professeur de danse commence ses cours par un échauffement, et continue par un travail technique et chorégraphique visant à développer le goût de l’effort chez ses élèves. De même, le professeur de musique transmet le sens de la discipline. Tous deux mettent en oeuvre des actions pour faire découvrir leur art : ils organisent des concerts ou des spectacles, des échanges entre élèves, professionnels et public, etc.

Compétences requises

Savoir transmettre

Être un artiste accompli ne suffit pas pour enseigner. L’envie de transmettre, de faire aimer la musique ou la danse est primordiale. Il faut aussi avoir le sens de l’écoute et du dialogue, ainsi qu’une certaine autorité naturelle. Connaître les techniques pédagogiques et d’animation de groupe est également fondamental. Enfin, le professeur doit posséder une grande culture musicale et chorégraphique : histoire de l’art, de la musique, de la danse, répertoires d’oeuvres classiques et contemporaines…

S’adapter à son public

Enseigner à des groupes d’élèves diversifiés demande de bonnes capacités d’adaptation. Il faut aussi savoir évoluer car les danses suivent les mutations de la société. De même, avec le développement des nouvelles technologies, les musiques connaissent des bouleversements dans leurs modes d’écoute et de diffusion (smartphones, sites communautaires…).

 

 

Lieux d’exercice et statuts

En milieu scolaire

Le professeur de musique peut travailler dans les écoles élémentaires et les associations. Appelé musicien intervenant, il constitue un relais de la vie musicale locale au service des collectivités territoriales.

Le professeur de danse ne travaille pas dans les écoles élémentaires ou les collèges, sauf dans le cadre des CHAD (classes à horaires aménagés danse). Au collège ou au lycée, le professeur de musique et de danse certifié (titulaire du CAPES) assure 18 heures de cours par semaine, contre 15 heures pour son collègue agrégé (titulaire de l’agrégation).

Au conservatoire

Le professeur de musique et de danse peut exercer dans un établissement classé par l’État (conservatoire à rayonnement communal, départemental, régional…). Il est alors spécialisé dans une discipline de formation et de culture musicales (piano, cordes, musique ancienne…) ou une discipline de pratique collective (ensembles instrumentaux, musique de chambre…). Ses élèves : des amateurs et des professionnels. Le professeur de danse enseigne la danse classique, contemporaine ou jazz.

Des publics variés

Les élèves peuvent être des enfants ou des adultes. Les professeurs côtoient également musiciens, chorégraphes, équipes pédagogiques, professionnels…

 

 

 

Intégrer le marché du travail

Des postes en nombre variable

Le nombre de postes mis au concours dans l’enseignement public varie d’une année à l’autre. Dans les conservatoires, qui dépendent de la fonction publique territoriale, on recense 8 500 postes d’enseignants en musique et seulement 638 en danse.

Un succès grandissant

Le développement de l’enseignement artistique résulte de l’évolution des pratiques de la population et du développement des nouvelles technologies qui facilitent l’accès à l’art en général. Les professeurs d’enseignement artistique doivent donc s’ouvrir à un public de plus en plus large et diversifié.

Évolutions de carrière

Les professeurs de musique et de danse peuvent évoluer en animant des activités périscolaires ou en créant du matériel pédagogique. Ils peuvent également passer les concours de l’Éducation nationale pour devenir chefs d’établissement ou inspecteurs.

 

 

Accès au métier

L’obtention d’un diplôme est obligatoire pour enseigner, en plus d’une maîtrise parfaite de sa discipline artistique (musique ou danse).

Pour les professeurs d’enseignement artistique spécialité musique et danse qui exercent leurs fonctions dans les conservatoires classés par l’Etat, il faut un certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de musique ou de danse.

Pour les professeurs d’éducation musicale et chant choral dans les collèges et lycées et pour les professeurs d’éducation musicale dans les écoles élémentaires de la ville de Paris, il faut avoir validé un master au plus tard à la parution des résultats d’admissibilités.

Niveau bac + 2

  • DE (diplôme d’État) de professeur de musique/danse
  • DUMI (diplôme universitaire de musicien intervenant en milieu scolaire)

Niveau bac + 3

  • CA (certificat d’aptitude) aux fonctions de professeur de musique/danse

Niveau bac + 5

  • Diplôme de formation supérieure de musique du Conservatoire de Paris ou de Lyon (chant, musicologie, analyse musicale, instruments, jazz)
  • CAPES (certificat d’aptitude au professorat dans l’enseignement du second degré)
  • CAFEP (certificat d’aptitude aux fonctions d’enseignement dans les établissements d’enseignement privé sous contrat)

 

 

Ressources utiles

Mairie de Paris, bureau du recrutement
http://www.paris.fr

CNFPT – Centre national de la fonction publique territoriale
http://www.cnfpt.fr

 

 

Voir Emploi & Stage sur JobCulture.fr professeur de musique et de danse

 

Suivez JobCulture sur les réseaux sociaux
Retrouvez les offres d'emplois dans la culture !