Menu

eac_jobculture_2016c


Profil Culturel Restaurateur de meubles

Le ou la restaurateur(trice) de meubles restaure ou conserve le mobilier d’époque en respectant les principes liés à la restauration/conservation, notamment le principe de la réversibilité. Il ou elle doit bien apprécier sa réalisation afin de respecter l’intégrité, le style historique du meuble.

Famille de métier

PRODUIRE, FABRIQUER

  • Fabrication industrielle ou artisanale

Activités principales

Selon la taille de l’entreprise, il ou elle assure tout ou partie des activités suivantes :

Définir et préparer son travail

  • Examiner l’état du mobilier à restaurer, bien le positionner dans son époque et déterminer le ou les différentes essences et matériaux qui composent le meuble
  • Constituer un dossier pour chaque meuble à restaurer, comportant et démontrant les différentes phases
  • de la restauration avec le descriptif des travaux et des prestations à effectuer
  • Evaluer les matériaux à remplacer (principalement les essences)
  • Etablir le devis

Restaurer le meuble en respectant le principe de réversibilité

  • Effectuer les différentes étapes de la restauration, selon l’état du meuble : décaper et nettoyer,
  • remplacer les éléments manquants ou abîmés, reconstruire un décor marqueté, réaliser la coloration et les finitions
  • Travailler les matériaux annexes au bois de mobilier : étain, cuivre, laiton, matériaux organiques
  • Choisir les produits chimiques nécessaires à la restauration

Résultats attendus

  • Qualité de la restitution ou de la conservation du mobilier dans le respect de l’époque
  • Délais et prix respectés

Conditions d’exercice du métier

Autonomie et responsabilité
Selon la taille de l’entreprise, ce poste dépend d’un responsable d’atelier ou il s’agit du ou de la chef d’entreprise artisanale.
Autonome pour la réalisation de la prestation, il ou elle en assure la responsabilité en terme de qualité, de conformité à la déontologie de la profession et de délais.

Moyens et ressources
Equipement en outils et machines restreint, le métier faisant appel principalement à des prestations manuelles délicates.
Gestion d’une large documentation nécessaire sur les différentes époques et l’évolution historique du mobilier, et d’une documentation scientifique sur la physique du bois et les produits chimiques utilisés.

Relations internes et externes
Travail souvent seul(e) ou en petite équipe.
Relations internes avec ses collègues, directement avec le chef d’atelier ou le chef d’entreprise.
Relations externes avec les clients, les fournisseurs (antiquaires, collectionneurs… ) et les éventuels sous- traitants ( serruriers, bronziers, marbriers…)

Environnement de travail
Il ou elle travaille dans un atelier dans un atelier peu équipé en machines, mais avec de nombreux produits chimiques. Il ou elle peut se déplacer chez les clients pour retirer ou livrer les meubles à restaurer ou restaurés.

Les horaires sont réguliers. Dans une entreprise artisanale, ils peuvent varier en fonction du volume de commandes, de leur urgence et de la période de l’année.

Compétences requises

Compétences spécifiques

  • Analyser l’état du meuble à restaurer, évaluer les prestations à fournir et les formaliser
  • Connaître l’histoire de l’art et plus particulièrement l’histoire du mobilier et des objets d’art
  • Choisir les essences et les matériaux nécessaires à une restauration en parfaite adéquation avec le meuble ancien
  • Selon les cas , démonter, déplaquer le meuble, et le remonter et replaquer
  • Réaliser les mêmes finitions que présentait le meuble
  • Choisir de manière adaptée les produits chimiques à utiliser pour la restauration
  • Savoir réaliser la même coloration, les mêmes finitions qu’initialement

Compétences transversales

  • Etablir un devis
  • Etre à l’écoute du client, le conseiller
  • Etre attentif(ve), précis(e), observateur(trice) dans l’examen du mobilier à restaurer
  • Etre rigoureux(se) et méthodique dans les différentes phases de restauration
  • Respecter les conditions de sécurité, notamment dans le stockage et la manipulation des produits chimiques

Parcours professionnels

Formation initiale
Une formation de niveau V ou IV est requise telle que : CAP d’ébéniste, CAP arts du bois, diplôme des métiers d’art, Bac Pro artisanat et métiers d’art option ébénisterie. Les CAP peuvent être préparés par la voie de l’apprentissage.

Formation continue
L’accès est également possible par une formation en alternance ou continue chez un professionnel qui transmettra ses compétences.
Pour maîtriser les différentes techniques et les matériaux, plusieurs années en atelier sont nécessaires au cours desquelles les activités sont progressivement élargies.

Passerelles
Evolution possible vers un poste de responsable d’atelier. Possibilité de création ou de reprise d’une entreprise artisanale.
Evolution possible vers un poste similaire dans toute autre entreprise industrielle ou artisanale ayant une activité de restauration de meubles

Suivez JobCulture sur les réseaux sociaux
Retrouvez les offres d'emplois dans la culture !

Partagez un article

JobCulture.fr propose de nombreuses offres d'emplois et de stages dans la culture : Profil Culturel Restaurateur de meubles voici le lien : http://www.jobculture.fr/profil-culture-metiers/profil-culturel-restaurateur-de-meubles/ -