Menu

eac_jobculture_2016c


Profil Culturel scripte

Chronomètre et stylo en main, le scripte note les particularités de chaque séquence filmée. Garant de la cohésion d’un enregistrement, il se souvient de chaque détail et s’assure que les raccords entre les tournages passent inaperçus.

 

 

 

Nature du travail

Chronométrer les scènes

Les éléments d’une fiction sont filmés dans le désordre puis assemblés au montage comme dans un puzzle.

Le scripte contrôle le bon enchaînement des plans et des séquences jusqu’au document final. Il chronomètre scrupuleusement chaque scène pour transmettre le minutage utile au montage.

Se souvenir du moindre détail

Ce professionnel assure la continuité des scènes en veillant au moindre détail.

Il peut répondre à n’importe quelle question concernant le tournage (par exemple : y a-t-il des bougies allumées dans cette scène ?).

Ses indications, extrêmement précises, et ses photos permettront d’éviter des erreurs d’une séquence à l’autre.

Consigner la journée

En fin de journée, le scripte rédige 4 rapports.

Le rapport de montage décrit chaque prise de vue et le jeu des acteurs.

Le rapport image est destiné au laboratoire pour le développement et le tirage des photos.

Le rapport journalier (le mouchard) indique dans la chronologie tout ce qui s’est passé dans la journée.

Enfin, le rapport destiné à la production rend compte de l’avancement du tournage et des problèmes rencontrés.

Compétences requises

Concentré et réactif

Le scripte, mémoire du film, doit toujours faire preuve d’une grande concentration. Sa fonction requiert de la rigueur et du dynamisme.

Outre un grand sens de l’organisation, un bon esprit de synthèse et une certaine vivacité lui sont indispensables pour gérer les imprévus ou n’importe quelle situation de crise.

Disponible, observateur, patient

Une totale disponibilité est exigée pendant le tournage, car les horaires sont irréguliers et décalés. Sans oublier un sens très aigu de l’observation.

Interlocuteur privilégié des membres de l’équipe de tournage, le scripte est sans arrêt confronté à des exigences et à des personnalités fort différentes.

De la diplomatie et une bonne dose de psychologie l’aident à rester patient dans un climat qui peut être particulièrement stressant.

 

 

Lieux d’exercice et statuts

Sur un plateau de cinéma

Au cinéma, avant le début du tournage, le scripte étudie attentivement les éléments qui constituent le scénario : personnages, décors, lieux, temps…

Il contrôle les éléments du décor, s’assure qu’ils n’ont pas changé de place ou disparu d’une scène à l’autre ; que les acteurs ont une présentation conforme aux scènes tournées.

Il traque les erreurs éventuelles et note ses commentaires sur chaque plan. En constante relation avec le metteur en scène sur un plateau, il l’informe de chaque détail de la réalisation.

Dans un studio de télévision

En télévision, le scripte établit le « conducteur », plan détaillé qui décrit techniquement le déroulé de l’émission à réaliser.

Il contient les numéros des séquences, un résumé de leur contenu, leur durée, leur source (reportage ou plateau) et le cumul des temps.

En régie, le scripte donne le top de lancement des reportages et prévient le réalisateur des retours sur le plateau.

En France et à l’étranger

Les scriptes de fiction et de télévision se déplacent sur les lieux de tournage en France et à l’étranger. Leurs horaires sont plutôt irréguliers et astreignants.

 

 

 

Salaire du débutant

1120 euros brut par semaine de tournage.

Intégrer le marché du travail

Une profession réglementée

Pour obtenir la carte professionnelle de scripte, il faut justifier de 3 stages (dont 2 rémunérés) sur des longs métrages et d’un stage de montage ou en laboratoire.

Un emploi précaire

Le métier de scripte, fortement féminisé, souffre aujourd’hui de débouchés extrêmement limités, comme pour la plupart des métiers du spectacle.

Employées par des chaînes de télévision ou des sociétés de production, la plupart des scriptes relèvent du statut des intermittents du spectacle.

Il est rare que les scriptes travaillent régulièrement. Exceptés les salariés du service public (France Télévision), la précarité de leur statut les contraint parfois à changer de métier au cours de leur carrière.

Réorientation professionnelle

Les débouchés se révèlent très limités et le métier est menacé.

Les changements d’orientation professionnelle sont d’autant plus courants que la tendance est à la répartition des charges de travail entre les membres de l’équipe de tournage.

De rares évolutions

Les évolutions sont rares au sein même de la profession.

Néanmoins, des scriptes talentueux ayant su se constituer un important réseau de relations peuvent s’orienter vers les métiers d’assistant réalisateur ou de chargé de production.

 

 

Accès au métier

La plupart des scriptes apprennent le métier sur le terrain. Les formations (de bac + 2 à bac + 5) sont plutôt rares.

L’École nationale supérieure des métiers de l’image et du son (ENSMIS), le Conservatoire libre du cinéma français (CLCF), l’Institut national des arts du spectacle et des techniques de diffusion à Bruxelles (INSAS) recrutent sur concours.

Niveau bac + 2

  • BTS métiers de l’audiovisuel ;

Niveau bac + 3

  • Licence cinéma audiovisuel ;
  • Licences pro spécialités multimédia, option audiovisuel ; techniques et activités de l’image et du son ; gestion de production audiovisuelle…

Niveau bac + 5

  • Masters pro arts et technologies de l’image, spécialités cinéma et audiovisuel ; arts et technologies de l’image virtuelle ; réalisation et création
  • Diplômes d’écoles spécialisées en audiovisuel.

 

 

Voir Emploi & Stage sur JobCulture.fr scripte

 

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Suivez JobCulture sur les réseaux sociaux
Retrouvez les offres d'emplois dans la culture !

Partagez un article

JobCulture.fr propose de nombreuses offres d'emplois et de stages dans la culture : Profil Culturel scripte voici le lien : http://www.jobculture.fr/profil-culture-metiers/profil-culturel-scripte/ -