Menu




Travailler en Asie du Sud Est

 

De plus en plus de français, et notamment de jeunes diplômés, choisissent de s’expatrier une ou plusieurs années afin de vivre et travailler à l’étranger, car les avantages sont nombreux :

– cela permet d’apprendre une langue étrangère

– cela permet de se perfectionner en anglais, la langue universelle des affaires et du tourisme

– cela permet de gagner en expérience

– cela permet d’obtenir des responsabilités beaucoup plus rapidement qu’en France

– beaucoup de pays connaissent une forte croissance économique et sont en demande de main d’oeuvre qualifiée

 

Les pays d’Asie, comme par exemple la Chine, le Japon et la Corée du Sud, sont très avancés technologiquement et économiquement. Il est possible de trouver de nombreuses opportunités de carrière, et ce dans tous les domaines : agroalimentaire, industrie, service, finance …

D’autres comme l’Indonésie, la Thailande ou le Vietnam connaissent une forte croissance économique ainsi qu’un très important rattrapage technologique. Il est possible d’y trouver de nombreuses offres d’emplois, et les recruteurs locaux cherchent régulièrement des jeunes diplômés ainsi que des cadres confirmés.

Mais avant de partir, il est important de se renseigner en amont, par exemple en consultant des guides sur le droit du travail ainsi que des blogs d’expatriés. Il faut avoir quelques notions de la fiscalité locale, connaitre les process de recrutement, s’informer sur la culture locale des affaires …

 

Prenons l’exemple d’Hong Kong : beaucoup d’entreprises veulent embaucher à Hong Kong car la cité état connait une forte croissance mais dispose d’un faible bassin d’emploi… Il est donc primordial pour les chefs d’entreprises d’attirer les talents étrangers. Mais la législation étant très différente de la nôtre, il est souvent intéressant pour les recruteurs comme pour les candidats de faire appel à des cabinets spécialisés pour gérer les visas, les salaires, les taxes, les processus de recrutement …

 

VISA : Hong Kong est une région administrative spéciale chinoise qui propose plusieurs types de visas :

– Programme d’admission pour les talents et les professionnels du continent (ASMTP) : le demandeur d’emploi dispose d’un diplôme / de qualifications techniques particulières ainsi que d’une expérience d’emploi dans son domaine de compétence.

– Programme d’admission des talents technologiques (TechTAS) : il s’agit d’un programme réservé à la recherche de haut niveau qui permet d’obtenir un visa de travail de 6 mois.

– Programme de qualité pour les admissions des migrants (QMAS) : ce programme est soumis à deux tests, le premier évaluant un ensemble de compétences (linguistiques, qualifications, environnement familial …) et le second s’intéressant aux résultats déjà obtenus.

 

PAIE ET IMPOSITION : une réglementation particulière

Travailler à Hong Kong nécessite d’être en règle d’un point de vue administratif, comptable et fiscal. Les entreprises et travailleurs étrangers font souvent appel à un expert local qui se chargera d’inscrire chaque salarié au bureau des impôts, puis de calculer tous les mois leurs contributions.

 

RECRUTEMENT : un processus à part

L’entreprise locale va tout d’abord faire le point sur ses besoins avant d’établir une fiche de poste, qu’elle confiera à un cabinet RH spécialisé. Ce cabinet de ressources humaines diffusera les annonces à l’international ainsi que sur les réseaux sociaux, fera un premier tri parmi les candidatures reçues, puis organisera un premier round d’entretiens (sur place ou par visioconférence). Une nouvelle sélection sera faite, et les compétences des candidats retenus seront alors évaluées par des experts. La personne retenue sera finalement intégrée à l’équipe locale, le cabinet RH s’assurant périodiquement que l’intégration soit bien faite.



Suivez JobCulture sur les réseaux sociaux
Retrouvez les offres d'emplois dans la culture !

Partagez un article

JobCulture.fr propose de nombreuses offres d'emplois et de stages dans la culture : Travailler en Asie du Sud Est voici le lien : http://www.jobculture.fr/travailler-en-asie-du-sud-est/ -