2021-555616 – CHED-Resp.de secteur archivistique au dpt de la Justice et de l’Intérieur-pôle justice H/F

  • Fonction Publique
  • N'importe où
  • Publié il y a 1 semaine

Domaine fonctionnel : Lecture publique et Documentation/Archiviste du patrimoine
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels
Description du poste :
Le département de la Justice et de l’Intérieur (DJI) est chargé de la collecte, de la conservation, de la communication et de la valorisation des archives produites depuis la Révolution par les ministères en charge de la Coopération, de l’Intérieur, de la Justice et de l’Outre-mer ainsi que les archives de juridictions de l’ordre judiciaire de ressort national (Cour de cassation) extraordinaires ou exceptionnelles, de l’ordre administratif (Cour nationale du droit d’asile) ou encore d’organismes publics liés à ces domaines d’activités (CIRAD, IRD, etc.).

Le pôle Justice conserve les sources documentaires produites par le Ministère de la Justice, les juridictions d’ordre judiciaire extraordinaires, spéciales et ordinaires qui représenteront d’ici 2022 un métrage linéaire de plus de 30 kml et de plusieurs teraoctets.

Au sein du pôle Justice du département de la Justice et de l’Intérieur, le/la responsable de secteur archivistique est placé(e) sous la responsabilité hiérarchique du/de la responsable de pôle, conservateur/trice du patrimoine, dont il/elle peut assurer l’intérim et qu’il/elle épaule dans le pilotage et la coordination de l’équipe scientifique du pôle (composée de 4,5 ETP, agents scientifiques). Il/Elle travaille avec l’équipe chargée d’assurer la communication physique des fonds du pôle.

Il/elle conduit ou participe à des projets spécifiques sur les fonds et versements relatifs au ministère de la Justice et aux juridictions. Il/elle peut être lui/elle-même chargé(e) de la responsabilité de certains de ces fonds et versements.

Pour les projets qui lui sont confiés, le/la responsable de secteur archivistique doit assurer :
–        La conception et la mise en œuvre des programmes scientifiques ou stratégiques des Archives nationales qui lui sont confiés, en lien avec des partenaires internes et externes ;
–        L’assistance au versement et à la collecte en lien avec le Service interministériel des Archives de France, le département des archives, de la documentation et du patrimoine du ministère de la Justice, etc ;
–        Le classement et la description normalisée des fonds et des producteurs d’archives du domaine judiciaire ;
–        La collecte et l’actualisation des ressources documentaires de la salle des inventaires virtuelle des Archives nationales ;
–        L’instruction de demandes d’autorisation d’accès, de dérogation aux règles de communicabilité des archives ou de déclassification. Le/la responsable de secteur archivistique sera à ce titre habilité(e) pour consulter des documents classifiés ;
–        L’expertise scientifique auprès des chercheurs, des services internes et des partenaires des Archives nationales ;
–        Le pilotage et le suivi des programmes de conservation préventive et curative, de microfilmage et de numérisation qui lui sont confiés ;
…*

…*- La contribution à toute action de valorisation et de diffusion scientifique appropriée (expositions, colloques et journées d’étude, éditions scientifiques, reportages…)
Permanence scientifique en salle des inventaires (Pierrefitte-sur-Seine).

Le/la candidat(e) doit faire preuve d’un intérêt particulier pour la période chronologique et les thématiques couvertes par les fonds du département auquel il/elle postule (histoire politique, des conflits et des enjeux sociaux du XIXe au XXIe siècles).
Une maîtrise des technologies numériques appliquées à l’archivistique est recherchée.
Une bonne connaissance des règles de communicabilité et des procédures des dérogations et de déclassification sera en outre appréciée.
Le/la candidat(e) doit avoir une expérience d’encadrement et/ou de direction de projet

Compétences principales mises en œuvre : (cotés  sur 4 niveaux initié – pratique – maîtrise – expert)

Compétences techniques (niveau expert) :
Archivistique et diplomatique contemporaines, expériences de classement et d’inventaire de fonds contemporains, pratique approfondie de l’XML-EAD et de la conversion et de la structuration de données dans ce format
Maîtrise des normes ISAAR(CPF) et ISAD(G)
Maîtrise des technologies numériques appliquées aux archives et à l’histoire : connaissance et maîtrise du paysage des applications informatiques, maîtrise des instruments de recherche ou bases de données géolocalisées
Expert en droit du patrimoine, réglementation sur la protection du secret de la défense nationale (IGI 1300) et réglementation régissant la diffusion en ligne des données à caractère personnel (RGPD et réglementation de la CNIL)
Conservation préventive : identification des causes de dégradation et des pathologies, connaissance des matériaux de conservation et de leur usage
Suivi de projets
Connaissance de l’histoire politique, des conflits et des enjeux sociaux des XIXe et XXe siècles

Savoir-faire
Capacité à définir des objectifs et des délais et à s’y tenir
Sens de l’organisation et esprit de synthèse
Très bonne pratique de l’informatique documentaire et des outils de la recherche en archives

Savoir-être (compétences comportementales)
Aptitude à la gestion de projet
Aptitude à l’encadrement
Aptitude au travail en équipe, à organiser le travail d’une équipe et à conduire une réunion
Sens de l’écoute
Capacité d’initiative et d’autonomie, associée à une capacité de restitution à ses partenaires et à sa hiérarchie
Adaptabilité
Rigueur
Discrétion dans l’exercice professionnel

 
 
>>>> CLIQUEZ SUR CE LIEN POUR POSTULER A CETTE OFFRE D EMPLOI : SITE INTERNET



Détails de l’offre d’emploi