2021-661513 – CHED – Chargé/e d’études au département de l’Exécutif et du Législatif – SCN AN Pierrefitte H/F

  • Fonction Publique
  • N'importe où
  • Publié il y a 1 semaine

Domaine fonctionnel : Culture et Patrimoine/Chargée / Chargé de préservation et de mise en valeur de fonds patrimonial et de collections
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels
Description du poste :
Au sein du pôle des archives des chefs de gouvernement, le/la chargé.e d’études participe à toutes les tâches de gestion liées aux 18 kml d’archives que compte le pôle. Il/elle peut être amené.e à représenter le/la responsable de son pôle à toute réunion interne ou externe concernant le pôle.

Dans ce cadre, le/la chargé.e d’études :

– contribue à mettre en œuvre des axes de la stratégie 2021-2025 des Archives nationales ;
– élabore des instruments de recherche pour les fonds de son pôle ;
– alimente et actualise les ressources documentaires de la Salle des inventaires virtuelle (inventaires, plan d’orientation général, notices d’autorité producteurs) pour les fonds de son pôle ;
– assure l’expertise scientifique attendue par les chercheurs, les services internes et les partenaires extérieurs des Archives nationales : réponses aux demandes de recherche, étude de documents, aide à l’élaboration de sujets de recherche universitaire, intervention lors de colloques ou journées d’étude ;
– instruit les demandes de prêt pour exposition et rédige les notices descriptives en rapport ;
– instruit les demandes d’autorisation d’accès spécifiques, selon l’état sanitaire des documents ;
– élabore et suit les programmes de conservation préventive et curative, de numérisation, interne ou externalisée, en lien avec la direction du numérique et de la conservation ;
– participe à la valorisation des fonds du pôle (expositions, ateliers éducatifs, actions de promotion et de diffusion scientifique appropriées), en lien avec la direction des publics ;

Par ailleurs, le/la chargé.e d’études participe à l’instruction des demandes d’accès aux archives publiques par dérogation ainsi qu’aux opérations de déclassification qui sont soumis au Département de l’Exécutif et du Législatif, quel que soit le pôle concerné.

Enfin, l’ensemble des personnels scientifiques de la direction des fonds assure des permanences scientifiques en salle des inventaires (site de Pierrefitte). La fréquence de ces permanences est fixée, pour chaque département, en lien avec la direction des publics, au prorata des effectifs des départements. Ces permanences nécessitent une assermentation.

Le/la candidat/e doit faire preuve d’un intérêt certain pour l’histoire contemporaine en général et pour l’histoire politique en particulier.

Compétences principales mises en œuvre :
Compétences techniques :
–       Archivistique et diplomatique contemporaines (pratique des normes ISAD(G) et ISAAR(CPF) ; pratique de l’XML-EAD) : niveau maitrise
–       Connaissances en archivage électronique : niveau maitrise
–       Droit des archives (notamment communicabilité), droit de la protection des données à caractère personnel, réglementation sur la protection du secret de la défense nationale (IGI 1300) : niveau maitrise
–       Conservation préventive (identification des causes de dégradation et des pathologies, connaissance des matériaux de conservation et de leur usage, suivi de projets de numérisation) : niveau maîtrise
Savoir-faire :
–       Pratique de l’informatique documentaire (rédaction d’inventaires ou de notices d’autorité producteurs dans des applications informatiques dédiées) : niveau maîtrise
–       Usage des outils d’orientation de la recherche en archives (guides, inventaires, bases de données, sites Internet spécialisés…) : niveau maîtrise
–       Qualités conceptuelles et rédactionnelles (rédaction de supports de conduite de projets) : niveau maîtrise
–       Très bon sens de l’organisation et du respect des délais. Capacité à tenir des objectifs.

Savoir-être :
– Discrétion.
– Aptitude à travailler en équipe.
– Sens de l’écoute, adaptabilité et disponibilité.
– Capacités d’initiative et d’autonomie, tout en sachant restituer à ses partenaires et à sa hiérarchie.

Liaisons hiérarchiques
Le/La chargé.e d’études est placé.e sous la responsabilité directe du/de la conservateur/trice responsable du pôle des archives des chefs de gouvernement ou, pour la conduite de projets spécifiques, d’un/e conservateur/trice délégué/e à cet effet.

Liaisons fonctionnelles
Le/La chargé.e d’études travaille avec le/la référent/e dérogation/déclassification du DEL.
Il/elle travaille avec l’ensemble des directions et départements des Archives nationales et avec la Mission des archives placée auprès des services du Premier ministre.
Il/elle peut être assisté.e d’un ou plusieurs agent.e.s techniques du département, selon le planning semestriel des chantiers arrêté par les responsables du département et de l’équipe technique.

Dans le cadre de sa stratégie de Responsabilité Sociale des Organisations (RSO), le ministère de la Culture et ses établissements publics s’engagent à promouvoir l’égalité professionnelle et la prévention des discriminations dans leurs activités de recrutement. Une cellule d’écoute, d’alerte et de traitement est mise à la disposition des candidats ou des agents qui estimeraient avoir fait l’objet d’une rupture d’égalité de traitement.

 
 
>>>> CLIQUEZ SUR CE LIEN POUR POSTULER A CETTE OFFRE D EMPLOI : SITE INTERNET



Détails de l’offre d’emploi