2022-1039999 – INDE-Chargé/e de la conservat°des sites archéo en milieu lacustre,de la carte archéo au SRA-DRAC ARA H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 3 mois

Domaine / Métier : Recherche/Chargée / Chargé d’archéologie – archéométrie
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
1- Suivi de la conservation des sites archéologiques en milieu lacustre :
– enregistrement des sites archéologiques en milieu lacustre dans la carte archéologique nationale, création et alimentation d’un SIG dédié aux sites inscrits sur la liste du Patrimoine mondial et leurs zones-tampons ;
– instruction des demandes d’intervention sur les sites archéologiques en milieu lacustre ;
– suivi des opérations subaquatiques en eaux intérieures, en collaboration avec le DRASSM ;
– représentant du SRA Auvergne-Rhône-Alpes au sein du groupe de coordination internationale (ICG) du bien « Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes » inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.
 
2- Gestion administrative et scientifique de la carte archéologique nationale :
– mise à jour des données communales et instruction des PLU ;
– dépouillement des rapports d’opérations d’archéologie préventive et programmée et intégration des données dans la base nationale Patriarche, avec géo-référencement et indexation des sources ;
– assistance à la gestion de l’archéologie préventive ;
– gestion et exploitation des fonds cartographiques (photogrammétrie, laser 3D, LIDAR, bathymétries… ;
– réalisation de cartographies régionales pour les besoins du service et à la demande des chercheurs
– révision et création des zones de présomption de prescription archéologique, de la production graphique à la création des arrêtés et à leur enregistrement au recueil des actes administratifs ;
– suivi de l’évolution des applications informatiques de la carte archéologique nationale.
 
3- Recherche :
– contribution au contrôle scientifique régional pour les périodes ou les thématiques relevant de son expertise scientifique ;
– implication dans la recherche régionale ou extra-régionale (recherche de terrain, conférences et colloques, publications, expertises/études, enseignement ou suivi de masters et doctorats.
 
4- Valorisation de l’archéologie :
– participation aux journées d’actualité archéologique ;
– participation aux publications du service dans son domaine de compétence.

Compétences principales mises en œuvre : (cotés sur 4 niveaux initié – pratique – maîtrise – expert) :
– expert dans le domaine scientifique de l’archéologie subaquatique (cursus universitaire complet de niveau DEA, master ou doctorat) ;
– expert dans le domaine de la géomatique ;
– connaissances académiques historiques et archéologiques et maîtrise de la programmation archéologique nationale ;
– expérience de la pratique de l’archéologie subaquatique et certificat d’aptitude à l’hyperbarie de niveau au moins 0B ;
– pratique des procédures définies dans le Code du Patrimoine, le Code de l‘urbanisme et le code de l’environnement.

Compétences techniques :
– expert des applications de système d’information archéologique et des bases de données associées (Patriarche, ArcView, QGis, etc.)
– maîtrise des outils informatiques (traitement de texte, tableur, dessin vectoriel, SIG)

Savoir-faire :
– capacité à réaliser des synthèses rédactionnelles et des expertises
– capacité à réaliser des cartographies
– organiser et gérer son activité

Savoir-être :
– sens de l’organisation
– sens du service public
– capacité d’écoute
– autonomie, rigueur et réactivité
– implication dans les projets de service
– capacité à s’adapter aux exigences du poste et de son contexte
– capacité à travailler en équipe
– sens des responsabilités

Profil du candidat recherché (le cas échéant) :
– cursus universitaire en archéologie et archéologie de terrain, notamment dans le domaine de l’archéologie subaquatique.
Read More



Détails de l’offre d’emploi
Generated by Feedzy