2022-1049519 – Responsable du DEATA – SCN des Archives Nationales – 93 H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 3 mois

Domaine / Métier : Lecture publique et Documentation/Conservatrice / Conservateur d’archives
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
Au sein de la direction des Fonds, le/la responsable du DEATA dirige une équipe de 19 collaborateurs et conserve près de 60 kml d’archives remontant au XVII siècle. Les fonds proviennent des ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique, des opérateurs qui leur sont liés, et des ministères antérieurs : Environnement, Équipement, Transports, Travaux publics, Construction et Reconstruction, etc., auxquels s’ajoutent des versements des ministères chargés de l’économie, des finances et du tourisme. Ils se caractérisent par une forte présence de documents iconographiques. D’importants projets de versement d’archives électroniques sont en cours (enquêtes de l’INSEE, matrice cadastrale).

Mettant en œuvre une politique d’archivage allant de la collecte à la valorisation, en passant par le classement et la conservation, il/elle travaille en collaboration avec l’ensemble des services des Archives nationales (AN) et est en contact fréquent avec le Service interministériel des archives de France, les missions et services ministériels d’archives ainsi qu’avec le réseau des archives territoriales.

En collaboration avec ses collaborateurs, le/la responsable du DEATA :
– Veille à la collecte et à l’accroissement des fonds, quel que soit leur support (papier ou électronique) ;
– Supervise le traitement des fonds et l’élaboration de l’ensemble des ressources documentaires destinées à alimenter la salle des inventaires virtuelle (états des sources et fiches d’aide à la recherche, instruments de recherche, fiches du plan d’orientation général, notices d’autorité producteurs) ;
– Supervise les programmes annuels de conservation préventive et curative et de numérisation, interne ou externalisée, en collaboration avec le département de la conservation ;
– Contribue à assurer l’expertise scientifique attendue par les chercheurs, les services internes et les partenaires extérieurs des AN, notamment par les réponses aux demandes de recherche, et assure l’application de la législation en vigueur en matière de communicabilité des archives ;
– Suit l’élaboration et la mise en œuvre des objectifs de la Stratégie 21-25 des AN pour son département ;
– Contribue à la politique culturelle de l’institution et à la valorisation des fonds dont le département a la responsabilité (organisation d’expositions temporaires, d’ateliers éducatifs, d’actions de promotion et de diffusion scientifique, prêts de documents pour expositions extérieures, interventions lors de colloques ou de journées d’étude, pilotage de publications imprimées ou électroniques : guides des sources, actes de colloques, catalogues d’exposition, articles…).

Il/Elle participe aux instances de direction internes (comités transversaux, comités de direction de la direction des fonds, comités directeurs des entrées, comités des archives privées…) et à des groupes de travail internes spécialisés.
Il/Elle prend part aux comités scientifiques et/ou organisationnels extérieurs, impliquant …

… la présence des AN.
_______

Niveau de diplôme :
Solides connaissances en histoire des XIXe et XXe siècles.
Solides connaissances en droit du patrimoine.

Expérience (débutant, confirmé, expert) : expert

Langues (détail/niveau attendu) : Bon niveau d’anglais (niveau : lu, parlé, écrit)

Compétences techniques :
o  Expertise en archivistique : maîtrise des normes en vigueur, connaissance approfondie du droit du patrimoine, en particulier du droit des archives et des droits de la propriété intellectuelle
o  Expertise en droit appliqué aux archives : connaissance du code du patrimoine, du code des relations entre le public et l’administration, du RGPD, de la loi Informatique et Libertés, de l’instruction générale interministérielle n° 1300
o  Expertise en informatique documentaire, notamment en matière de format XML-EAD
o  Connaissances en matière de conservation préventive des documents papier et de traitement des documents numériques et audiovisuels
o  Bonne connaissance du panorama de la recherche dans le domaine universitaire (ANR, LabEx, EquipEx, IdEx…)
o  Maîtrise de l’archivage électronique

Savoir-faire :
o  Maîtrise de l’encadrement d’équipes
o  Maîtrise de la conduite de projet
o  Qualités conceptuelles et rédactionnelles
o Très bon sens de l’organisation et du respect des délais, capacité à la gestion de l’urgence

Compétences comportementales :
o  Grande discrétion
o  Aptitude à travailler en équipe (interne au département, avec les autres services et départements des archives nationales, avec les partenaires extérieurs)
o Sens de l’engagement et du service public
o Sens de l’écoute, adaptabilité et disponibilité

Le poste est ouvert aux agents titulaires de la fonction publique relevant de la catégorie A+ et aux agents contractuels.

Dans le cadre de sa stratégie de Responsabilité Sociale des Organisations (RSO), le Ministère de la Culture et ses établissements publics s’engagent à promouvoir l’égalité professionnelle et la prévention des discriminations dans leurs activités de recrutement. Une cellule d’écoute, d’alerte et de traitement est mise à la disposition des candidats ou des agents qui estimeraient avoir fait l’objet d’une rupture d’égalité de traitement.
Voir le site



Détails de l’offre d’emploi
Generated by Feedzy