2022-1074915 – ENSA PARIS LA VILLETTE -PR-ATR APV H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 2 mois

Domaine / Métier : Enseignement et Formation/Enseignante chercheuse / Enseignant chercheur
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
L’École de la Villette recrute un(e) enseignant(e) pour un poste de professeur en catégorie 2 ayant une compétence dans le domaine ATR (Arts et Techniques de la Représentation) à pourvoir à la rentrée de septembre 2023.
Charges pédagogiques
Le.la professeur.e viendra renforcer l’enseignement des Arts et Techniques de la Représentation à l’ENSAPLV en cohérence avec le programme pédagogique de l’établissement et en liaison avec les autres enseignants titulaires du champ.
Il sera demandé à l’enseignant.e de structurer des propositions pédagogiques qui relèvent d’une approche plastique, autant conceptuelle qu’expérimentale. Il lui appartiendra de porter dans son enseignement des enjeux philosophiques et esthétiques contemporains de nos sociétés et de leurs espaces, pour ouvrir les étudiants à des processus de conception et de création diversifiés depuis le geste graphique jusqu’à l’intervention à l’échelle du paysage.
Il.elle devra participer activement à la redéfinition de la mise en œuvre de la politique pédagogique du champ ATR afin d’articuler ses orientations spécifiques avec celles des autres champs ainsi qu’avec les activités de l’école où la transversalité est encouragée.

Au-delà de ces exigences d’implication et de collaboration, sont attendues de la part du.de la candidat.e. :
• La conception et conduite de cours et d’unités d’enseignement en Licence et en Master ;
• La co-responsabilité de coordination pédagogique dans le champ ATR et de ses deux disciplines APV et RA
• La participation active dans les instances pédagogiques et scientifiques de l’école.

L’enseignant.e recruté.e aura à assurer une charge d’enseignement aux premier et second semestres, répartie sur les deux cycles de formation initiale.
En licence, il.elle sera impliqué.e dans les enseignements de la discipline (enseignement ATR sur le premier cycle) et dans les enseignements pluridisciplinaires menés lors de semaines transversales en collaboration avec les autres champs.(320 heures à ramener progressivement à 200 heures environ sur l’ensemble de la licence)
En master, le.la candidat.e retenu.e interviendra dans l’encadrement et les orientations d’un ou plusieurs domaines d’études (voir liste plus haut) où il.elle interviendra sous forme de cours magistraux et d’encadrements d’un nombre d’étudiants lors de l’élaboration et de l’écriture de leur mémoire. L’implication dans les enseignements de master se fera progressivement, en adéquation entre les besoins des domaines d’études et les propositions du.de la candidat.e. (120 heures environ)

1 – Expériences et compétences souhaitées

Le.la candidat.e sera engagé.e activement dans une pratique artistique personnelle confirmée et reconnue par la scène artistique dans les champs d’une création sensible aux enjeux sociétaux et environnementaux contemporains. Son travail et son expérience l’auront conduit.e à considérer des problématiques liées à la création plastique en lien avec l’architecture, la ville et le paysage, questionnant par la même occasion des enjeux d’ordre esthétiques, sociaux, environnementaux ou encore politiques. Il.elle devra faire état d’une culture des pratiques élargies de l’art contemporain de manière à savoir en transmettre et en communiquer les enjeux, et d’ouvrir ainsi l’esprit des étudiants à des processus de conception et de création diversifiés. Il.elle présentera une connaissance approfondie des esthétiques contemporaines, et une capacité à en extraire des questionnements et ouvertures permettant de construire des propositions pédagogiques en lien avec l’architecture.
Le.la candidat.e devra avoir une expérience pédagogique confirmée au sein d’une école d’architecture. Il.elle devra faire état d’un positionnement didactique construit et devra être en mesure d’énoncer les méthodes, formats et modes d’évaluations. Celles-ci devront s’appuyer sur sa compréhension des enjeux d’une école nationale d’architecture. Dans son expérience d’enseignement, il ou elle aura démontré sa capacité, à travers des approches diversifiées, à développer chez les étudiant.e.s une lecture sensible et critique de l’espace, la maîtrise des moyens de le retranscrire et de le penser, ainsi qu’à entreprendre avec elles et eux des expérimentations s’inscrivant dans une pratique plastique contemporaine interrogeant les techniques conventionnelles de représentation propres au métier d’architecte.

2 -Rattachement à un collectif pédagogique et/ou de recherche (laboratoires…)
Le.la candidat.e devra de préférence être un.e enseignant.e engagée dans la recherche artistique et/ou académique par la rédaction d’une thèse dont le sujet se situe à l’articulation entre pratiques plastiques et pratiques architecturales. Il.elle devra avoir fait preuve de contributions originales dans le domaine de la recherche ainsi que de la capacité à les rendre accessibles à divers publics. Ses travaux de recherche pourront être constituées en lien étroit avec sa pratique artistique, par la théorisation de celle-ci et par des publications scientifiques, théoriques et critiques s’inscrivant dans un réseau de collaborations nationales et internationales. Il.elle sera sera rattaché.e, après titularisation, à un laboratoire de l’ENSAPLV.

3 – Diplômes souhaités ou expérience professionnelle souhaitée :
Diplômes de l’enseignement supérieur adapté au profil de poste (Beaux-Arts, Arts-Déco, ENSA) et expérience solide de praticien.ne dans le domaine des arts contemporains, reconnue sur la scène nationale et internationale.
Géolocalisation du poste : 144 Avenue de Flandre, 75019 Paris, France
Voir le site



Détails de l’offre d’emploi
Generated by Feedzy