2022-810659 – Chef.fe du bureau de l’expertise architecturale, muséographique et technique – SMF -75 H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 3 mois

Domaine fonctionnel : Direction et pilotage des politiques publiques/Responsable sectoriel / sectorielle
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
Le bureau de l’expertise architecturale, muséographique et technique participe au contrôle scientifique et technique de l’État sur les opérations d’investissement dans les musées de France (musées nationaux et musées territoriaux).
La mission de son bureau s’exerce, non seulement dans les domaines de l’architecture et de la muséographie, mais s’étend également aux enjeux que constituent pour le développement d’un musée les relations qu’il entretient avec son environnement urbain et paysager. Le BEAMT peut également apporter une expertise sur la faisabilité économique des projets d’investissement engagés ou soutenus par l’État.

Dans ce cadre, ses attributions consistent notamment à :
§  exercer un rôle de conseil auprès des maîtres d’ouvrage de travaux sur des musées de l’État ou musées de France, auprès des DRAC et d’autres institutions culturelles ;
§  examiner et contrôler les éléments techniques constitutifs des projets d’investissement des musées nationaux aux différentes phases de conception et formuler des préconisations selon les besoins et les priorités ;
§  promouvoir et veiller à la mise en œuvre dans les musées de France des politiques d’accessibilité, de conservation préventive, de  développement durable, d’amélioration de la sécurité des biens et des personnes, etc. ;
§  assurer un rôle de centre de ressources sur les questions techniques et méthodologiques liées aux projets de musées.

Pour mener à bien ces missions, le.la chef.fe du bureau s’appuie sur son adjointe (architecte-scénographe), sur un ingénieur conseil, un secrétaire de documentation et sur une équipe de six architectes-conseils des musées de France (ACMF), sous contrat de vacations.
Il est d’abord attendu de lui.elle d’assurer l’animation de cette équipe, la programmation et le suivi de son activité, y compris sur un plan administratif (contrats de vacation des architectes-conseil, programmation des missions).
Le.la chef.fe de bureau est également chargé.e d’assurer la synthèse et la restitution des informations recueillies à l’occasion de l’examen et du suivi des projets accompagné par le bureau afin de pleinement exploiter et valoriser cette expertise dans une optique de diffusion des bonnes pratiques (production de fiches synthétiques et didactiques, etc.).
lIl.elle participe à l’expertise et à la programmation budgétaire des projets des musées nationaux et des musées territoriaux.
Il.elle assure le lien avec les partenaires et les réseaux du service des musées de France dans le domaine de compétence du bureau (muséographes, scénographes, etc.).
Il.elle peut être amené à représenter le service dans des comités de pilotages ou d’autres réunions consacrées aux projets suivis par le bureau ou dans des réunions plus transversales.

Compétences techniques :
Connaissance des musées (bâti et doctrine) et du patrimoine.
Connaissance de la maîtrise d’ouvrage publique, loi MOP, règles d’urbanisme.
Connaissance en histoires de l’architecture et de l’art.
Connaissance de l’environnement institutionnel des musées nationaux et musées territoriaux.

Savoir-faire :
Conduite de projet (connaissance des étapes d’un projet muséographique)
Management d’équipe.
Très bonne aisance de rédaction.
Capacité d’organisation et rigueur administrative.
Capacité à travailler en réseau

Savoir-être (compétences comportementales) :
Très grandes capacités relationnelles, d’écoute et de négociation

Profil du candidat recherché (le cas échéant) :
Un profil généraliste est privilégié mais une expérience dans le domaine des travaux, particulièrement dans le champ du patrimoine serait particulièrement appréciée.

Perspectives d’évolution :
Une évolution sur des problématiques connexes au sein du ministère (pilotage de budget, exercice de la tutelle), en DRAC ou dans un opérateur sont des pistes d’évolution tout à fait envisageables.

Read More



Détails de l’offre d’emploi