2022-810662 – Adjoint.e au chef du bureau de la protection des monuments historiques -SDMHSP-DGPA H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 5 mois

Domaine fonctionnel : Direction et pilotage des politiques publiques/Responsable sectoriel / sectorielle
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
Au sein de la sous-direction des monuments historiques et des sites patrimoniaux (SDMHSP), l’adjoint.e au chef du bureau de la protection des monuments historiques (BPMH) assiste le chef de bureau dans l’ensemble des missions relevant du bureau. À ce titre, il/elle le représente lors de réunions, le remplace en cas d’absence et contribue à l’encadrement des 5 agents du bureau et à la coordination des tâches entre ces derniers.
L’adjoint.e est chargé.e d’établir l’ordre du jour des 11 séances annuelles de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA) dans sa 2e section (« Protection des immeubles au titre des monuments historiques, domaines nationaux et aliénation du patrimoine de l’État ») et dans sa 4e section (« Protection des objets mobiliers au titre des monuments historiques et travaux »), et le calendrier annuel de l’ensemble des 7 sections de l’instance nationale. Il/elle coordonne l’établissement des procès-verbaux des séances de la Commission et procède à une première relecture des parties de procès-verbaux préparées par les 3 chargés de protection du bureau, en collaboration, pour les domaines nationaux, avec le conservateur en charge de ce secteur.
Il/elle est le référent au sein du bureau sur les questions générales relatives au fonctionnement des commissions (CNPA et CRPA), ainsi que sur les questions générales relatives aux projets d’aliénation des immeubles protégés appartenant à l’Etat ou à l’un de ses établissements publics.
Il/elle est chargé.e de préparer les décisions d’instance de classement et les projets de décret de classement d’office.
Il/elle est également chargé.e du suivi des propositions de classement au titre des monuments historiques (immeubles et objets mobiliers) pour la période du XXe siècle. À ce titre, il/elle vérifie la complétude des dossiers de protection constitués par les directions régionales des affaires culturelles (CRMH) et prépare leur présentation à la CNPA. Pour cette période chronologique qui lui est propre, il/elle rédige les procès-verbaux des séances de la CNPA (2e et 4e sections), et prépare les projets d’arrêtés de classement. Il/elle est également chargé.e, pour les immeubles relevant de cette même période, de la préparation de la présentation en CNPA des dossiers relatifs aux projets d’aliénation d’immeubles protégés au titre des monuments historiques appartenant à l’État ou à l’un de ses établissements publics, et de rédiger les procès-verbaux de séance correspondants.
Il/elle prépare les projets de réponse à toute intervention sur la protection des monuments historiques pour la période dont il/elle est chargé.e et apporte son concours au chef du BPMH pour la rédaction de notes ou de courriers concernant des dossiers de protection particuliers, ainsi que pour le traitement des questions parlementaires et des questions écrites.
Il/elle coordonne la préparation des rubriques consacrées aux classements au titre des monuments historiques de l’année dans la revue … *

… * Monumental, revue du service des monuments historiques.
En matière de communication et de diffusion législative, réglementaire et méthodologique, il/elle assiste le chef du BPMH dans l’élaboration des documents didactiques produits par le bureau à l’attention des services déconcentrés et des interlocuteurs, publics ou privés, et destinés à être mis en ligne (internet et intranet). Il/elle peut être amené.e à intervenir lors de séminaires professionnels et de journées d’étude dans le champ de compétence du bureau.

Compétences principales mises en œuvre : (coté sur 4 niveaux : initié – pratique – maîtrise – expert)
• Solides connaissances juridiques et administratives dans le domaine des monuments historiques : expert
• Bonnes connaissances en histoire de l’architecture et en histoire de l’art : maîtrise
• Usage des outils bureautiques (Open Office, Word, Excel) : maîtrise
.
Savoir-faire :
• Grandes capacités rédactionnelles : expert
• Aptitudes à l’analyse et à la synthèse : expert
• Sens de l’organisation et de l’anticipation des échéances : expert

Savoir-être (compétences comportementales) :
• Sens de l’initiative et force de proposition : expert
• Capacité à travailler en équipe et sens du contact et du dialogue : expert
• Polyvalence et réactivité : expert

Profil du candidat recherché (le cas échéant) :
Les candidatures de chargés d’études documentaires sont également bienvenues.

Perspectives d’évolution :
Une expérience d’adjoint au chef du BPMH permet au titulaire d’envisager par la suite un parcours au sein de la DGPA ou du réseau des DRAC sur des postes de chefs de bureau ou équivalent.
Read More



Détails de l’offre d’emploi