2022-814198 – Chargé d’études « Analyse de la cohérence du réseau d’aires marines protégées » H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 3 mois

Domaine fonctionnel : Recherche/Chargée / Chargé de médiation scientifique
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
CONTEXTE
La stratégie nationale aires protégées (SNAP) 2030 prévoit dans son premier objectif de développer un réseau d’aires protégées cohérent au vue des enjeux à protéger. La Mesure 2 en particulier vise à renforcer le réseau d’aires protégées pour atteindre 10% du territoire national et des espaces maritimes couverts par des zones sous protection forte. Afin d’aider au développement de ces protections fortes, le plan d’action associé prévoit (Mesure 3) de mettre à disposition une analyse scientifique robuste sur la représentativité, la connectivité, la réplication et l’adéquation du réseau d’aires protégées au niveau national et écorégional. L’objectif de PatriNat est de piloter cette analyse pour le réseau d’aires marines protégées en Métropole.

DESCRIPTION DES MISSIONS
Au sein de l’équipe « Milieux Marins » de PatriNat, sous la responsabilité de la cheffe d’équipe et l’encadrement fonctionnel du chargé de mission scientifique « Ecologie et Evaluation des habitats et espèces marines », la/le titulaire du poste aura pour missions principales de réaliser :
Un état des lieux des données et outils existants : méthodologie d’analyse PatriNat pour le terrestre, méthode de hiérarchisation marine OFB et enjeux identifiés dans les Documents Stratégiques de Façade (maritime). Ce diagnostic sur la disponibilité de données à l’échelle nationale concerne les habitats marins, espèces marines sessiles/mobiles et des données de modélisation prédictives ;
Une proposition argumentée pour la sélection des espèces (TAXREF, Base de connaissance « Statut ») et habitats emblématiques/ordinaires/parapluie (HABREF, Base de données « Habitat » AMP) à inclure dans les analyses et le choix des objectifs et cibles : représentativité, objectif de couverture. Ces éléments seront à valider par le Ministère avant de poursuivre les travaux ;
Une méthodologie d’identification d’espaces prioritaires (hotspots) et d’évaluation de la cohérence écologique du réseau d’aires marines protégées. Analyse selon un processus d’optimisation spatiale de type Marxan pour identifier les lacunes du réseau ;
Plusieurs cartes de synthèse et notes sur les espaces prioritaires pour la protection des enjeux écologiques listés avec la superposition des aires marines protégées et des zones de protection fortes existantes ou prévues, tout en s’assurant de la cohérence avec les cibles UE 2030 de restauration pour les habitats marins.

CONDITIONS ADMINISTRATIVES REQUISES
Être titulaire au minimum d’un diplôme de niveau « Master 2 » en écologie marine avec expérience ou « Doctorat ».

QUALIFICATIONS REQUISES
Connaissances approfondies en écologie marine,
Maitrise en géomatique, cartographie et analyse spatiale (optimisation spatiale de type Marxan),
Connaissance des politiques publiques de conservation du milieu marin, notamment Directives UE « Nature » (DHFF, DO) et aires marines protégées,
Expérience en mobilisation d’expertise scientifique (bibliographie et réseau d’experts).
Lieu d’affectation : 75001 Paris, France
Read More



Détails de l’offre d’emploi