2022-920451 – INGE – Ingénieur au SRA en charge de la gestion de la Corse-du-Sud – H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 4 mois

Domaine / Métier : Culture et Patrimoine/Chargée / Chargé d’instruction, de contrôle ou de suivi des opérations
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
Sous l’autorité du chef de service, le titulaire du poste est chargé de mettre en œuvre la politique archéologique régionale, dans le respect de la réglementation et des orientations majeures du Ministère de la Culture. Il assure la gestion des dossiers d’archéologie préventive dans le département de la Corse-du-Sud, participe à la mise en œuvre de l’ensemble des missions du service dans les domaines de l’administration du patrimoine archéologique, de la recherche et de la diffusion des connaissances, en conformité avec les orientations stratégiques de la DRAC.

Archéologie préventive :
prescrit et contrôle les opérations d’archéologie préventive, diagnostics et fouilles, en assurant le dialogue en amont avec les différents aménageurs et les collectivités territoriales : il établit les cahiers des charges scientifiques, réalise l’analyse des offres, assure le contrôle scientifique et technique de l’État sur les opérations, et assure ainsi, assure le dialogue avec les différents opérateurs de l’archéologie ;
définit les ZPPA, et les porter à connaissance ;
assure le lien et le CST commun avec les autres services patrimoniaux de l’Etat (Udap, Conservation Régionale des Monuments Historiques) et propose, dans le cadre de leurs instructions, les préconisations nécessaires au titre de l’archéologie (ex. : études préalables)
assure le contrôle scientifique et technique des opérations d’archéologie préventive autorisées
prépare les dossiers et avis pour passage en CTRA (CCS de fouilles préventives, rapports)
contribue à la mise en place, participe ou dirige les fouilles exécutées par l’État
concourt à la conservation et à l’étude des collections archéologiques
 
Les missions s’inscrivent aussi dans une collaboration étroite avec les collègues des autres services patrimoniaux de la direction régionale des affaires culturelles afin de mettre en œuvre ou d’accompagner des projets de protection et de conservation.
Archéologie Programmée :
collabore à l’instruction des demandes d’opérations programmées dans sa spécialité
développe les partenariats scientifiques et culturels avec d’autres institutions de recherche régionales et extrarégionales (universités, musées et CNRS)
participation à la gestion de dossiers transversaux ou spécifiques, en adéquation avec ses compétences scientifiques propres
Carte archéologique :
coordonne l’élaboration de la carte archéologique nationale sur l’ensemble de la région
participe à l’inventaire fondamental et surtout à la définition des zones de présomption de prescription archéologique
enregistre les découvertes fortuites
Missions particulières :
assure et coordonne les missions de relevés photogramétrique et lasegramétrique de la DRAC
est le référent de la DRAC sur les questions géomatiques, propose et coordonne les actions à mettre en œuvre dans ce domaine
 

Compétences techniques :
Connaissance accrue des dispositions du Code du Patrimoine (livre V) et de la loi LCAP;
Solides connaissances de l’archéologie préventive, de ses dispositions et de sa mise en œuvre ;
Solide connaissance des enjeux de la recherche archéologique
Bonne connaissance des différents acteurs de l’archéologie nationale

Savoir-faire :
Maîtrise des outils bureautiques
Maîtrise des SIG appliqués à l’archéologie
Maîtrise des outils de lasergramétrie et photogramétrie
Capacité à travailler sur des bases de données
Capacité d’expertise en contrôle scientifique et technique

Savoir-être (compétences comportementales)
Appétence pour le travail en équipe et la collégialité
Sens de la négociation, de la diplomatie, du service public
Sens de l’organisation, du travail en équipe, autonomie, méthode
Disponibilité
Read More



Détails de l’offre d’emploi
Generated by Feedzy