2022-921435 – chef(fe) de l’unité départementale de l’architecture et du patrimoine (UDAP)du Nord (59) H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 4 mois

Domaine / Métier : Direction et pilotage des politiques publiques/Cheffe / Chef d’une unité territoriale de direction régionale
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
1. Missions pour le service de l’Udap :
L’Unité départementale de l’architecture et du patrimoine a pour mission de promouvoir une architecture et un urbanisme de qualité, s’intégrant harmonieusement dans le milieu environnant. A cet effet, le chef de service est chargé :
✔ D’émettre, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, des avis du point de vue architectural sur les demandes d’autorisation de construire ou de lotir dont il elle est saisi
✔ De s’assurer de la mise en œuvre de l’aide architecturale et de veiller à la sensibilisation des autorités, des administrations et du public à la qualité des constructions et à la mise en valeur des espaces naturels et bâtis,
✔ De conseiller les maîtres d’ouvrage publics dans l’élaboration et la réalisation de leurs projets architecturaux,
✔ De prendre part à la définition des orientations et à l’élaboration des documents d’urbanisme et de veiller à l’insertion de prescriptions relatives à la qualité des constructions et à la protection des paysages,
✔ De contribuer à l’instruction des projets d’aménagement ou de travaux qui intéressent les abords d’un monument historique, un site protégé ou un secteur sauvegardé et, éventuellement, d’instruire les demandes de subvention présentées dans le cadre des dispositions concernant ces espaces,
✔ De veiller à l’application de la législation de la publicité extérieure et des enseignes et d’apporter en cette matière son concours aux autorités locales.
✔ D’encadrer l’équipe de l’Udap
✔ De piloter le projet de dématérialisation des actes d’urbanisme « patronum » au sein de l’Udap.

2. Missions de l’architecte des bâtiments de France :
✔ Il ou elle veille à l’application des législations sur l’architecture, l’urbanisme, les sites, les monuments historiques et leurs abords.
✔ Il ou elle peut proposer des évolutions des servitudes d’abords, etc.
✔ Il ou elle participe à la surveillance de l’état des immeubles classés ou inscrits, situés dans sa circonscription.
✔ Il ou elle est chargé(e) des travaux d’entretien et de réparation dans les bâtiments affectés au ministère de la culture.
✔ Il ou elle peut être chargé(e) des travaux de réparation sur les immeubles classés parmi les monuments historiques,
✔ Il ou elle est conservateur(trice) des monuments historiques appartenant, dans sa circonscription, à l’Etat et affectés au ministère de la culture, sous réserve des exceptions fixées par ce même ministre.
✔ Il ou elle participe à l’application des législations concernant les sites, les monuments historiques et les secteurs sauvegardés, de proposer toutes mesures de protection au titre de ces législations et, le cas échéant, d’instruire ces mesures.

3. Prise en charge d’un secteur territorial identifié, selon l’organisation interne du service.

Compétences principales mises en œuvre :

Compétences techniques
• Expérience dans les domaines d’activité des UDAP.
• Capacité d’inscrire son activité dans un travail en réseau avec les différentes composantes régionales et départementales de la DRAC ainsi qu’avec les services de l’administration territoriale et les différents partenaires institutionnels et privés.
• Réactivité face aux nombreuses sollicitations et capacité à hiérarchiser et organiser son travail.
• Expérience en matière de maîtrise d’œuvre.
• Maîtrise des outils informatiques.
• Bonne expression écrite et orale.
• Capacité à argumenter et à convaincre.
• Capacité à piloter, animer une équipe
• Expertise en architecture, urbanisme, paysage, patrimoine, construction et histoire de l’architecture.
• Connaissance opérationnelle des mécanismes de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre indispensables à la
mise en œuvre de la politique de conservation et des politiques publiques d’aménagement.

Savoir-faire
• Solides connaissances en droit public (droit du patrimoine, droit de l’urbanisme, droit de l’environnement, organisation administrative, etc.) compte tenu de l’importance et de la complexité des outils législatifs et réglementaires relatifs aux domaines de l’architecture, des monuments historiques et des espaces protégés à mettre en œuvre.
• Une bonne connaissance et la pratique des procédures budgétaires et comptables sont nécessaires au suivi du fonctionnement du service et des opérations de travaux sur MH.

Savoir-être
• Sens du service public.
• Sens des relations avec le public, les élus et les divers interlocuteurs.
• Qualités d’adaptation à des missions variées.
• Capacité d’écoute, de communication et de dialogue.
• Capacité d’adaptation et de travail en équipe.
Read More



Détails de l’offre d’emploi
Generated by Feedzy