2022-958990 – Chef du bureau de la qualité de l’architecture et du paysage (BQAP) H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 2 mois

Domaine / Métier : Direction et pilotage des politiques publiques/Responsable sectoriel / sectorielle
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
Le chef de bureau assure la gestion du bureau, le recrutement et le management (bureau de 7 personnes, au sein d’une sous-direction de 16 personnes), et le pilotage de l’équipe pour le suivi de l’ensemble des actions du bureau, en coordination avec son adjoint(e) :

– Il veille à l’articulation des travaux de l’équipe, et à la cohérence de l’ensemble des missions du bureau en lien avec celles de la sous-direction et du service de l’architecture.
– Il s’assure de la bonne organisation des missions, du respect des échéances, en particulier budgétaires, et de la réponse aux demandes émanant de la direction ou de la sous-direction.
– Il accompagne et apporte un soutien aux agents dans leurs missions, en prenant en compte leur niveau de compétences et d’expérience.
– Il représente le bureau aux réunions de sous-direction et aux comités de direction.
– Il représente la direction ou la sous-direction dans différentes instances ministérielles ou interministérielles.

Les missions du bureau de la qualité de l’architecture et du paysage sont les suivantes :

Activités principales :
– Il élabore avec les DRAC et les partenaires pertinents (maîtrises d’ouvrage, collectivités, aménageurs…) les documents nécessaires à la bonne qualité de l’architecture dans l’aménagement et dans les programmes de construction ou de réhabilitation et plus largement à la prise en compte de la qualité de l’architecture. A ce titre, il représente le service de l’architecture dans différents dispositifs et programmes au niveau national, liés à la construction, à la ville durable et à la revitalisation des territoires, en y portant les messages de qualité du service de l’Architecture (valeur de l’existant, importance et enjeux de la réhabilitation, etc.).
– Il accompagne les programmes innovants et expérimentaux dans le domaine de la programmation, du montage d’opération, de l’architecture et de l’aménagement du cadre de vie, en lien avec le ministère de la transition écologique. Il participe aux réflexions sur l’innovation en matière d’architecture et ses implications réglementaires sur l’évolution du cadre juridique de la commande et du champ d’intervention des architectes.
– Il pilote les actions relatives à la prise en compte de l’architecture de moins de 100 ans dans les politiques publiques (identification, connaissance, accompagnement de la transformation). Il assure le pilotage et l’animation de la politique déconcentrée du label « Architecture Contemporaine Remarquable ».
Il participe aux travaux de valorisation de l’architecture de moins de 100 ans : appui à la politique éditoriale de la sous-direction et à la politique incitative de recherche menée au sein des écoles nationales supérieures d’architecture, en lien avec la sous-direction de l’enseignement et de la recherche en architecture.
Il assure la collaboration avec les partenaires interministériels, les réseaux de l’architecture sur le sujet, ainsi que le suivi de certains dossiers sensibles … *

… * en lien avec les Drac.

Activités secondaires :
– Il participe à l’élaboration, en liaison avec les autres départements ministériels, des dispositions législatives et réglementaires ayant un impact sur la qualité des constructions, de l’aménagement, du paysage et le développement durable (code de l’urbanisme, code de la construction et de l’habitat). Il veille à l’application de ces dispositions, notamment en matière de politique de la construction et de la réhabilitation du bâti, de la rénovation urbaine, du logement et de la ville. Il représente le service de l’architecture dans les instances interprofessionnelles mises en place sur la construction durable.
– Il assure le suivi et la participation aux jurys ou commissions techniques de palmarès professionnels touchant à la construction, à l’aménagement ou au paysage, soutenus par le service de l’architecture.
– Il intervient en appui à la direction du service de l’architecture aux instances de direction de différents établissements publics de l’Etat, GIP et associations dans les domaines de l’aménagement et de la construction ;
– Il assure le suivi et l’animation du réseau des Architectes conseils et du Paysagiste conseil de l’Etat affectés dans les services du ministère de la culture. Il pilote les architectes et le paysagiste conseil de la DGPA.
– Il est l’interlocuteur « développement durable » pour la DGPA, en lien avec la MDD.
Il représente la direction ou participe aux actions de valorisation de l’architecture française dans le domaine international, en lien avec l’Institut Français. Il apporte sa contribution technique, dans le cadre d’évènements ou de programmes internationaux, au bureau des professions.

Compétences principales mises en œuvre :
– Connaissances approfondies et pratique en architecture, urbanisme (expert)
– Connaissances des politiques publiques liées à l’architecture, l’urbanisme et au paysage (maîtrise)
– Ce poste à forte dimension interministérielle avec le MCT et le MTES nécessite une bonne connaissance des sujets juridiques en lien avec le code de l’urbanisme (pratique)
– Connaissance du ministère : organisation, fonctionnement (pratique)

Compétences techniques : Maîtrise de l’informatique (outils ministériels en bureautique).

Savoir-faire :
– Sens de l’organisation.
– Capacités de hiérarchisation stratégique des actions et de valorisation
– Bonnes qualités rédactionnelles, esprit d’analyse et de synthèse.
– Pratique de l’anglais souhaitée.

Savoir-être (compétences comportementales) :
– Sens du service public et très forte capacité d’adaptation
– Capacité de management d’une équipe ayant un haut niveau d’expertise et d’expérience ; capacité de leadership
– Ouverture d’esprit et aptitude au travail interdisciplinaire
– Sens du contact et du travail en équipe : le poste ayant une forte dimension inter-services, partenariale et interministérielle, il nécessite une capacité et/ou une expérience dans le travail collectif, et un … **
Read More



Détails de l’offre d’emploi
Generated by Feedzy