2022-967759 – Post-doctorant : Efforts de translocations de conservation dans le Paléarctique Occidental H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 6 mois

Domaine / Métier : Recherche/Chercheuse / Chercheur
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
Missions : Dans le cadre du projet, un contrat de recherche post-doctoral est ouvert au CESCO pour comprendre l’impact sur les communautés réceptrices des espèces transloquées des différents taxons (plantes, mammifères et oiseaux) à différentes échelles spatiales (des communautés biologiques locales aux assemblages continentaux). Il s’agira également d’analyser l’influence des choix politiques sur la diversité des espèces transloquées. Ces études s’appuieront largement sur les données recueillies dans la base de données TransLoc, et sur des informations supplémentaires récoltées sur ces programmes. Trois approches principales pourront être considérés :

1) l’analyse de la distribution des efforts de translocations en termes de diversité et d’originalité phylogénétique, notamment chez les plantes, en continuité des travaux déjà publiés sur les oiseaux et les mammifères (Thévenin et al. 2018 PNAS) ;

2) l’analyse de l’influence des stratégies de translocations sur la diversité des traits, notamment fonctionnels, des mammifères dans les communautés biologiques d’accueil au cours des dernières décennies. En combinant les données sur la distribution et le succès des translocations évaluées dans les autres groupes de travail du projet avec des données sur la distribution des espèces et les traits fonctionnels, il s’agira d’étudier comment les translocations ont pu contribuer à restaurer des fonctions écologiques perdues ou dégradées de l’échelle locale à régionale.

3) contribution à l’analyse du rôle joué par différents instruments politiques européens, et programmes d’investissement (e.g. directives, projets Life, etc.), les contraintes légales et administratives, ainsi que par les coûts économiques projetés, sur les initiatives de translocation de conservation à l’échelle continentale.

Ces travaux s’inscriront dans le WP3 (efforts de translocation) du projet TransLoc mais seront menés en étroite interaction avec les autres groupes de travail (WP) du programme : WP2 base de données, WP4 succès et efficacité, WP5 congruence avec les changements globaux, WP6 aspects socio- économiques, WP7 performances globales, WP8 dissémination et retour vers les acteurs.
La personne recrutée travaillera au CESCO en étroite coordination avec ESE, co-responsable du WP3. Elle sera également amenée à participer activement à la coanimation du WP3 et du projet global avec le porteur du projet, et les responsables de chaque équipe partenaire.

Compétences et connaissances nécessaires
Formation : Niveau Thèse, éventuellement expérience de post-doc en écologie, conservation de la biodiversité
Condition : Connaissances en en macro-écologie (diversité phylogénétique, et/ou fonctionnelle en priorité, analyse de patrons de diversité à large échelle notamment), écologie des populations et/ou des communautés, aisance dans manipulation de bases de données et maîtrise des statistiques. Sans être nécessaire, une expérience de la caractérisation des traits fonctionnels serait appréciée
Connaissances : Ecologie des populations et des communautés, écologie de la conservation, ouverture aux SHS
Savoir-être professionnel : Autonomie, Esprit d’initiative, Bon relationnel, Capacité d’’animation de réseau international, Anglais indispensable, des aptitudes dans au moins une autre langue européenne seraient un plus.
Géolocalisation du poste : 75001 Paris, France
Read More



Détails de l’offre d’emploi
Generated by Feedzy