2022-974545 – Contrat post-doctoral en archéobotanique H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 2 mois

Domaine / Métier : Recherche/Chargée / Chargé d’archéologie – archéométrie
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
La région d’al-Ula offre un contexte oasien unique dans le nord-ouest de l’Arabie, occupé du néolithique tardif à nos jours. Depuis 2019, le développement de projets pluridisciplinaires dans l’oasis d’AlUla (Arabie du Nord-Ouest) a révélé son développement au cours des derniers millénaires comme en témoigne quelques sites emblématiques (Dadan, Hegra, AlUla). Le projet d’investigation historique intitulé « Multiscalar Documentation for Urban Dynamics » (MuDUD) souhaite replacer la ville d’AlUla (Arabie Saoudite) au centre de la recherche et étudier son histoire pour aider à mettre en valeur son potentiel en tant que patrimoine culturel. Le projet est porté par la société Archaïos coordonné par l’AFALULA (Agence française pour le développement d’AlUla) en partenariat avec la Royal Comission for AlUla (RCU).
La personne recrutée travaillera sur un projet de recherche international. Elle ou il sera chargé d’étudier des échantillons archéobotaniques de la vieille ville d’Al Ula.
Elle ou il sera également amené à participer à des missions de terrain en Arabie Saoudite (2 fois par an pour un total de 3 mois environ par an).
Activités
– Participation active aux missions de terrain : gestion des échantillons archéobotaniques, flottation et tamisage
– Analyses en laboratoire de restes carpologiques (principalement) et dans une moindre mesure de bois et charbon de bois, éventuellement des vestiges de textile/vannerie.
– Gestion des données dans une base de données ; traitement statistique ;
– intégration des données dans un système d’information géographique
– Sélection et préparation des échantillons avant datation radiocarbone
– Interprétation des données
– Revue bibliographique
– Publication des résultats

– Doctorat en archéologie/archéobotanique
– Maîtrise des stratégies d’échantillonnage, de traitement des échantillons et d’analyses des restes carpologiques. Compétences en anthracologie fortement recommandées, mais non obligatoires. Des compétences sur d’autres types de restes, notamment l’étude des textile et vannerie seraient appréciées.
– Excellent niveau d’anglais (écrit et oral). Des connaissances en français et arabe seraient bienvenues mais ne sont pas indispensables.
– Esprit de synthèse et très bonnes qualités rédactionnelles
Géolocalisation du poste : 75001 Paris, France
Read More



Détails de l’offre d’emploi
Generated by Feedzy