2022-989472 – Archéologue maritime, chargé.e coordination de l’instruction dossiers aménagements maritimes H/F

  • Fonction Publique
  • N’importe où
  • Publié il y a 1 mois

Domaine / Métier : Culture et Patrimoine/Chargée / Chargé de préservation et de mise en valeur de fonds patrimonial et de collections
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
Sous l’autorité du Directeur du DRASSM, le/la titulaire du poste aura pour mission principale de mettre en œuvre l’ensemble de la chaîne opérationnelle de la recherche archéologique préventive.
Elle/Il assurera notamment :
–          La coordination des prescriptions et du contrôle scientifique et technique des opérations d’archéologie en milieu maritime et le cas échéant, sur demande des DRAC, en milieu subaquatique. Le suivi se poursuit jusqu’à la libération de terrain.
–          L’instruction des dossiers d’archéologie préventive et des évaluations archéologiques conventionnées
–          La participation à l’élaboration et au suivi de la recherche archéologique subaquatique et sous-marine
–          La réalisation de missions d’expertise et d’établissement de la carte archéologique propres au service
–          La valorisation de la recherche, notamment au travers du montage ou de la participation au montage d’expositions
–          La participation à l’enrichissement de la base inventaire des biens culturels maritimes et de la base nationale Patriarche (saisie)
–          La participation à l’assistance au déploiement de Patronum au sein du DRASSM.
De manière secondaire, elle/il pourra être amenée/amené à assurer la gestion et/ou le suivi de dossiers particuliers en fonction de l’actualité du Département, et ce dans l’ensemble des eaux sous juridiction française et ponctuellement dans le cadre d’échanges internationaux.

Compétences techniques :
–          Archéologie subaquatique et sous-marine : expert
–          Pratique de la plongée de haut niveau impérative : maîtrise
–          Expérience de l’accompagnement d’une équipe pluridisciplinaire : maîtrise
Le permis B est requis par suite de nombreux déplacements à prévoir sur l’ensemble du littoral français de métropole et ultramarin.
Le permis mer, option côtière, serait un plus.
 
Savoir-faire :
–          Bonne connaissance des outils informatiques et cartographiques, y compris pour la présentation de documents de communication : maîtrise
–          Qualité rédactionnelle (rédaction de rapports scientifiques et administratifs) : maîtrise
–          Pratique des relevés sous-marins et certificat d’aptitude à l’hyperbarie : maîtrise
 
Savoir-être (compétences comportementales) :
Esprit d’analyse et de synthèse
Esprit d’initiative et aptitude à travailler aussi bien en autonomie qu’en équipe
Capacité d’adaptation aux situations nouvelles
Sens de l’anticipation
Sens du service public
Rigueur, précision, sens de l’organisation et maîtrise des délais
Excellentes qualités relationnelles

Profil du candidat recherché (le cas échéant) :
Niveau requis : master spécialisé en archéologie nautique
La pratique de l’anglais serait un atout supplémentaire. Le DRASSM entretient par ailleurs des liens très étroits avec des pays pratiquant notamment l’espagnol, l’italien, le chinois, l’arabe et le coréen.
Permis B nécessaire pour les déplacements liés aux missions confiées.
Perspectives d’évolution :
La personne recrutée pourra se voir confier à terme la gestion du suivi scientifique et administratif d’un des secteurs maritimes français.
 

Géolocalisation du poste : 147 Plage de l’Estaque e 13016 Marseille
Read More



Détails de l’offre d’emploi
Generated by Feedzy