Actualité du Recrutement Culturel

Interviews de recruteurs, Conseils pour les CV, lettres de motivations, entretiens, Actualité RH ...

guide musee

Guide dans un musée, un métier enrichissant

Avec 89 millions de touristes internationaux en 2018, la France est le pays le plus visité du monde. Et on peut légitimement espérer qu’un fois la pandémie passée, les Français comme les touristes étrangers voudront rattraper le temps perdu et profiter des travaux entrepris dans de nombreux musées de France fermés administrativement pendant des mois. Dans ce contexte, le métier de guide de musée, officiellement appelé “Guide-conférencier”, très enrichissant au demeurant, s’avère aussi plutôt porteur. Cet article vise à vous en dire davantage sur ce métier culturel.

Les missions du guide de musée

Organiser une visite de groupe

Pour le guide-conférencier, l’organisation d’une visite guidée passe par un travail préparatoire de documentation passant par de nombreuses lectures. Une fois les objectifs de la visite définie, il va lui falloir fixer les lieux d’arrêt et construire un discours, le rédiger et le mémoriser. La basse saison (de novembre à mars) est généralement l’occasion de ce travail préparatoire long et captivant. Pour une visite de deux heures, on estime le travail préparatoire à plusieurs semaines.

La visite de groupe

Chaque musée a sa propre politique en matière d’organisation des visites de groupe. Les questions du nombre de visiteurs, de la durée et des horaires de la visite, des tarifs (généralement plus élevés le week-end) et de la latitude laissée au guide conférencier dépendent ainsi des décisions de la direction du musée.

Visite privée et visite publique

On distingue la visite privée de la visite publique. La visite privée consiste en un groupe défini par les visiteurs : une famille, un groupe scolaire, des collaborateurs, des membres d’une association… Elle est ainsi organisée au préalable pour définir le nombre de participants et l’heure et la date de sa tenue.
Une visite publique, quant à elle, consiste en un regroupement d’individus suivant les directives données par le musée en terme de nombre et à des dates et horaires décidés par le musée.

Le métier de guide de musée en détails

Comment devenir guide-conférencier ?

Le diplôme minimum requis pour devenir guide de musée est de niveau bac+3 dans un domaine connexe à la culture : histoire, art, architecture arts plastiques… Un BTS en tourisme peut aussi convenir. Les diplômés de l’école du Louvre ou des Beaux-Arts sont particulièrement recherchés. Il faut ensuite, pour acquérir le statut de guide-conférencier et être habilité à officier dans des musées (mais aussi dans des monuments historiques), obtenir une carte professionnelle. L’obtention de celle-ci est conditionnée par la réussite d’une licence professionnelle de guide-conférencier, en un à deux ans. Cette carte professionnelle peut aussi être obtenue par la validation d’unité d’enseignement en master.

Par ailleurs, la connaissance d’une ou plusieurs langues étrangères est vivement recommandée.

Quel salaire pour un guide de musée ?

Un guide de musée est, en général employé à la journée. Un jour de travail est en moyenne rémunéré de 140 à 160 Euros bruts. Si le guide est employé à plein temps dans un musée public, le salaire s’élève généralement à environs 1500 Euros mensuels brut.